Formée en septembre 2004 pour lutter entre autres contre les poursuites engagées par l'industrie du disque contre les internautes, l'Association des Audionautes (ADA) organise le samedi 26 février 2005 une première réunion de réflexion.

Cette rencontre sera la première de l’ADA réunissant physiquement les personnes soutenant l’association dans un même lieu, afin de discuter ensemble des procès en cours de l’industrie du disque, de l’implication des membres dans l’association ainsi que des initiatives à prendre…

« Les non membres de l’association peuvent bien entendu se convier à cette rencontre« , précise l’ADA dans son communiqué.

Cette réunion suit de près le jugement du tribunal de Pontoise qui vit « Alexis » condamné à plus de 10.000 euros de dommages-intérêts pour avoir partagé des albums de musique sur Direct Connect. « Pontoise sera largement abordé dans la réunion, mais nous comptons parler de bien d’autres sujets, notamment de l’implication des membres dans l’association qui peut être améliorée, ainsi que des actions futures que nous comptons engager« , nous précise Quentin Renaudo, vice-président de l’Association des Audionautes.

L’ordre du jour évoluera en fonction de l’actualité, et des centres d’intérêts de ceux qui se manifesteront ; la réunion se voulant informelle mais constructive. L’horaire et le lieu du rendez-vous sont encore incertains. Les intéressés peuvent se manifester à partir de cette page d’informations.

Les majors de l’industrie du disque seront-elles également conviées ?

« Si certains représentants de l’industrie musicale, ou des artistes, qu’ils soient pour ou contre le P2P, souhaitent venir, je n’y vois pas d’inconvénient« , assure Quentin Renaudo. « Cette réunion est surtout là pour faire avancer le débat !« 

Partager sur les réseaux sociaux

Articles liés