"Je vous poursuivrai jusqu'en enfer s'il le faut". Ca pourrait être le prochain slogan de la lutte anti-piratage de la RIAA. Parmi les 9423 victimes des vagues de plaintes lancées par les majors de l'industrie du disque américaine figurait une femme de 83 ans, morte un mois avant que la procédure ne soit lancée...

Gertrude Walton avait 83 ans lorsqu’elle est décédée en décembre dernier, et selon sa fille elle détestait les ordinateurs. Pourtant plus d’un mois après sa mort, la RIAA a assigné Walton en justice pour avoir partagé plus de 700 albums sur Internet…

Robin Chianumba vivait depuis 17 ans avec sa mère (l’histoire ne dit pas son âge à elle), et elle affirme que cette dernière refusait d’avoir un ordinateur à la maison et qu’elle ne saurait même pas comme en allumer un. Lorsqu’elle a reçu la lettre de la RIAA qui l’informait de ses intentions de porter plainte, Chianumba a immédiatement faxé à l’association le certificat de décès de sa mère. « Je suis quasiment sûre qu’elle ne va pas quitter le Greenwood Memorial Park (là où elle est enterrée) pour assister au procès« , ironise-t-elle.

La RIAA a reconnu qu’il ne s’agissait probablement pas de la pirate qu’ils recherchaient et ils vont abandonner la procédure…

Partager sur les réseaux sociaux

Articles liés