Comme prévu, c'est jeudi à 22H que le créateur de SuprNova.org a officiellement annoncé le projet eXeem sur la webradio NovaStream. Il faudra toutefois encore patienter avant de pouvoir utiliser le logiciel basé sur BitTorrent.

L’interview de jeudi soir portait donc bien sur « le programme de P2P que SuprNova et quelqu’un d’autre est en train de créer« , comme l’a annoncé Sloncek en introduction. On aura compris qu’il s’agit de eXeem, le nouveau client BitTorrent gardé précieusement entre les mains d’une centaine de betatesteurs, et cela encore pour au moins deux semaines.

« eXeem est comme Kazaa et BitTorrent mis ensemble« , explique Sloncek. « C’est comme Kazaa parce que les fichiers sont sur le réseau, mais c’est comme BitTorrent car il n’est pas possible de partager tout son disque dur« . Basé sur la librairie Libtorrent de Arvid Norberg, eXeem aura son propre protocole, basé sur BitTorrent, mais modifié pour répondre à ses propres besoins. Il sera ainsi possible de donner une appréciation aux fichiers, soit « OK » soit « NOT OK », et le logiciel réalisera un pourcentage des votes pour donner une idée de la qualité du fichier. A l’instar de ce qui se fait sous eMule, des commentaires sur les fichiers seront également distribués entre les utilisateurs.

Sloncek risque l’impopularité ?

« eXeem aura les mêmes spécifications que BitTorrent mais avec son propre réseau et ses propres fichiers« , insiste le créateur de SuprNova, qui nous apprend également que le logiciel fera apparaître des publicités, dont certaines pourront cependant être désactivées. Sloncek indique en effet, sans grande conviction toutefois, que « le développement du programme coûte beaucoup d’argent« . La question d’éventuels spywares et de la légitimité des publicités sur un service basé sur du code source libre sera sans nulle doute rapidement posée.

Car loin d’être le projet communautaire que les amateurs de SuprNova.org imaginaient, eXeem est en fait un projet commercial. « Il y a plusieurs mois une société m’a contacté par e-mail pour me demander des les aider à sortir le programme« , annonce Sloncek, qui explique que les premiers tests ont débuté il y a plusieurs mois et qu’il est maintenant employé par la société pour être leur « représentant ». Toutefois « la société va rester anonyme pendant un moment« , prévient Sloncek.

Concernant le futur de SuprNova, il reste incertain. Le site servira certainement de support de diffusion à eXeem, qui bénéficiera cependant de son propre site : www.exeem.com.

Partager sur les réseaux sociaux

Articles liés