Pour l'industrie du disque, partager c'est tromper. Mais comme le rappelle Skype Technologies, partager, c'est avant tout un acte de bonne conduite sociale.

« Sharing good, not sharing bad ». C’est le message lancé par l’éditeur du logiciel de VoIP Skype dans une campagne promotionnelle supportée par trois vidéos humoristiques qui ne manqueront pas de circuler rapidement.

L’utilisation de procédés de marketing viral fondés sur le partage, pour défendre le partage, a quelque chose d’amusant… A première vue cependant, l’initiative d’une telle campagne peut sembler étrange de la part d’un éditeur de téléphonie par Internet. Skype en tant que tel n’a rien d’un logiciel de partage de fichiers ; tout au mieux peut-on envoyer directement des documents d’un contact à un autre, comme avec tout logiciel de messagerie instantanée. Mais « les amis qui partagent parlent gratuitement« , annoncent l’écran final de chaque vidéo. La sortie de ces petits films d’animation accompagne en effet la récente intégration de Skype dans Kazaa 3.0, le logiciel de P2P édité par Sharman Networks.

Partager sur les réseaux sociaux

Articles liés