La campagne anti-pirates de la RIAA s'accélère. Moins d'un mois après une vague de 761 plaintes supplémentaires, l'association de l'industrie du disque américaine remet ça.

« [La RIAA] a dit jeudi qu’elle avait déposé une nouvelle vague de plaintes contre 754 personnes qu’elle suspecte de distribuer des chansons sur Internet sans permission« , indique l’agence Reuters. On aurait presque cru au doublon puisqu’il y a moins d’un mois que la même association lançait une vague de 761 procédures.

Au total, le compteur de la RIAA passe donc à 7706 plaintes. L’Europe en est toujours à 683, dont environ 50 en France, tandis que le Canada reste sur les 29 procédures échouées en première instance.

Aux Etats-Unis, porter plainte contre l’internaute de base est un jeu qui rapporte. A notre connaissance, aucune de ces plaintes n’a jamais abouti face à un tribunal américain, la majorité étant réglées « à l’amiable » pour une somme moyenne de $5000.

Partager sur les réseaux sociaux

Articles liés