En attendant la sortie de ses téléphones Kin et du système Windows Mobile 7, Microsoft a pris beaucoup de retard sur le marché de la téléphonie mobile. Selon les dernières données publiées par Gartner, la firme de Redmond ne pointe plus désormais qu’à la cinquième place sur le marché des systèmes d’exploitation pour smartphones, avec 6,8 % des mobiles vendus dans le monde au premier trimestre 2010.

Il est devancé de très loin par Nokia et son système Symbian (44,3 %), RIM et ses Blackberry (19,4 %), Apple et ses iPhone (15,4 %), et même Google et son système Android (9,6 %), qui n’est arrivé sur le marché qu’il y a deux ans.

Mais Microsoft tient à rassurer ses investisseurs sur l’impact de la stratégie de Google, qui offre son système d’exploitation aux industriels alors que lui cherche à vendre des licences de Windows Mobile. « Il n’y a rien de gratuit à propos d’Android« , prévient le président de Microsoft Steve Ballmer dans une interview au magazine Fortune. « Au bout du compte comme nous l’avons certainement affirmé à plusieurs occasions, il y a une redevance de propriété intellectuelle sur ça. Qu’ils décident ou non de faire payer leur logiciel c’est une décision commerciale qui leur revient« .

A titre d’illustration, sans que l’on sache exactement ce qu’il couvre, Microsoft a signé récemment un accord avec HTC qui autorise le constructeur à commercialiser des téléphones sous Android.

Partager sur les réseaux sociaux

Articles liés