Après avoir reprogrammé tout le serveur eDonkey pour permettre à des serveurs comme Razorback de voir le jour, Lugdunum innove avec un service dont le succès promet d'être phénoménal : eD2k History.

Muni d’une base de données de plus de 50 Go recensant plus de 9 millions de fichiers, eD2K History permet de connaître à tout moment l’évolution de la distribution et de la demande des différents fichiers partagés par les utilisateurs connectés au serveur Razorback, c’est-à-dire par environ 800.000 personnes.

En accédant par exemple sur cette page, on peut voir à quelle vitesse la dernière version de Winamp diffusée entre autres via Ratiatum s’est propagée sur le réseau. Pour chaque fichier, identifié grâce à sa signature numérique (hash), un graphique qui s’étale sur une période d’un mois permet de voir le nombre de sources totales, le nombre de sources dites « complètes », et le nombre de demandes par heure. Mais Razorback communique également avec les autres serveurs du réseau pour obtenir une vue d’ensemble et détaillée.

Un outil idéal pour analyser le comportement du réseau

S’il intéressera sans doute les utilisateurs, eD2k history séduira particulièrement ceux qui diffusent des fichiers et ceux qui souhaitent observer et analyser le comportement des utilisateurs sur le réseau eDonkey. Il sera en effet possible de voir à quelle date un fichier a été introduit sur le réseau, et en combien de temps il s’est distribué. Le graphique de Winamp 5.06 nous montre par exemple que le fichier est apparu le 19 novembre et que la grande majorité des utilisateurs qui ont demandé le fichier l’ont téléchargé en entier très rapidement. Sa disponibilité suffit amplement à répondre à la demande.

Inversement, que se passe t-il lorsqu’un fake est diffusé sur le réseau ? Cette page illustre la situation avec un faux crack du jeu Half-Life 2. L’on constate que la demande a été très forte, que son niveau de téléchargement au complet est grand (le fichier ne pèse que 30,54 Ko), mais surtout l’on peut observer un graphique en dent de scie typique des fichiers téléchargés, aussitôt supprimés lorsque l’on s’aperçoit qu’il s’agit de fakes.

Ce graphique d’un DVDrip du film Les Choristes s’oppose à celui du (très mauvais) film Troie. Tandis que les demandes pour le premier baissent de jour en jour à mesure que la nouveauté s’efface, la sortie du DVD de Troie provoque une demande actuellement croissante.

On imagine facilement que les webmarketers et autres analystes vont immédiatement s’emparer de l’outil qui permet pour la première fois d’avoir un regard précis sur le comportement des utilisateurs d’un réseau P2P…

Accéder à eD2k History :

http://stats.razorback2.com/ed2khistory

Intégration de eD2k History :

Bile, administrateur de Razorback, nous explique comment intégrer eD2K History à eMule :

Cliquez sur l’onglet « Outils », puis sur « Liens » et sur « éditer Webservices ». Le fichier « Webservices.dat » devrait s’ouvrir. Ajouter ce texte à la fin du code déjà présent (s’il y en a et sans les guillemets) :

« Check on Razorback,http://stats.razorback2.com/ed2khistory?ed2k=#hashid »

Sauvez et fermez le fichier, puis redémarrez eMule.

A l’aide d’un simple clique droit sur un fichier, que ça soit dans l’onglet « Transferts », « Recherches » ou « Partages » , puis en sélectionnant « Webservices » et l’option « Check on Razorback », vous obtiendrez les statistiques du fichier concerné.

Notez que l’équipe de développement du client lPhant a déjà intégré cette option dans son programme. Elle s’appelle « Search for more info ».

Partager sur les réseaux sociaux

Articles liés