Demain vendredi sera lancée officiellement la version française des Creative Commons, la licence libre imaginée et mise au point par le très influent professeur Lawrence Lessig. A cette occasion, nous passerons nous-même l'intégralité des articles de Ratiatum.com sous licence copyleft Creative Commons.

Parties de rien, les Creative Commons sont en passe de devenir aux textes et œuvres multimédia ce que la FSF (Free Software Foundation) est aux logiciels. Tout comme le monde propriétaire de Microsoft s’oppose au monde libre de Linux, le monde du copyright surprotégé d’Universal et de Warner s’oppose au monde libre du copyleft.

Nous défendons vigoureusement depuis trois ans sur Ratiatum la libre diffusion des œuvres et des informations, deux notions extrêmement proches sur Internet. Mais il nous fallait transformer ces idées par des actes. Demain vendredi 19 novembre aura lieu à l’assemblée nationale et à la maison des métalos le lancement officiel des contrats Creative Commons en France. Il est donc enfin temps pour nous de proposer les articles de Ratiatum sous une telle licence libre.

Désormais, il vous sera donc possible sans avoir à en demander l’autorisation, de copier, distribuer, et publier librement tous les articles publiés sur Ratiatum.com, et même de les modifier si vous le souhaitez. Nous avons choisi pour ce faire de nous reposer sur le contrat dit « by-nc-sa », nommé ainsi en raison des trois conditions que nous souhaitons greffer en contre-partie de cette liberté :

  • BY : De l’anglais « by ». Il s’agit de respecter la paternité de l’article. Si vous utilisez ou modifiez un document publié ici, nous vous demandons simplement de mentionner le nom de l’auteur, d’indiquer qu’il provient de Ratiatum.com et, lorsque techniquement possible, de créer un lien hypertexte vers le document original.
  • NC : De l’anglais « Noncommercial ». Les articles de Ratiatum.com peuvent être repris partout et par tout moyen, à condition néanmoins que le but premier ne soit pas de réaliser un profit commercial ou d’obtenir une compensation financière.
  • SA : de l’anglais « Share Alike ». Puisque le but de cette licence Creative Commons est de faciliter la diffusion de la culture et de l’information, si vous utilisez nos articles, nous vous demandons à votre tour de rendre le document (modifié ou non) accessible sous les mêmes termes.

. La version française définitive mais encore non officielle de la licence Creative Commons by-nc-sa 2.0 peut être consultée sur cette page. Dès la version officielle en ligne, nous ferons apparaître un logo Creative Commons en bas de page qui renverra aux termes de la licence.

Partager sur les réseaux sociaux

Articles liés