Google va-t-il mettre des équipes entières de traducteurs au chômage technique ? La firme de Mountain View a dévoilé un outil de sous-titrage automatique qui, combiné à sa technologie de traduction automatique, pourrait rendre toutes les vidéos compréhensibles quelle que soit la langue d'origine ou de destination.

Tout amateur de séries TV connaît le sigle « VOSTFR » : Version Originale Sous-Titrée en français. La plupart du temps, les séries sont traduites en quelques jours par des groupes d’amateurs parfaitement organisés. Un premier groupe encode la vidée originale, un autre retranscrit en anglais ce que disent les personnages, et un troisième traduit la retranscription pour aboutir à l’élaboration des sous-titres en français. Mais la technologie rendra peut-être un jour tout ce lourd processus inutile.

Google a en effet dévoilé un outil de sous-titrage automatique sur YouTube, qui génère à l’écran les sous-titres des vidéos grâce à une technologie avancée de reconnaissance vocale déjà utilisée pour Google Voice aux Etats-Unis (il permet de recevoir par mail la transcription des messages laissés sur un répondeur téléphonique). L’outil ne fonctionne pour le moment qu’avec les vidéos en anglais, mais on imagine très facilement qu’il sera bientôt capable de traduire en quasi temps-réel les sous-titres en français, pour aboutir à une VOSTFR automatique.

L’outil de traduction de Google est en effet déjà capable de traduire à la volée les textes d’une langue à une autre, au fil de la saisie. Technologiquement, tout est donc prêt pour que Google associe les deux outils et permette aux internautes français de regarder bientôt toutes les vidéos dans n’importe quelle langue en bénéficiant d’un sous-titrage en français automatique.

Bien sûr, le sous-titrage de YouTube en anglais est encore imparfait dans la qualité de la transcription, ce qui rend plus fragile encore la qualité de la traduction automatique. Mais il ne demande qu’à s’améliorer, et ça n’est qu’une question de mois ou d’années avant que la fiction ne devienne réalité. Ce qui, culturellement, pourrait être révolutionnaire.

Actuellement, sur plusieurs centaines de millions de vidéos disponibles sur YouTube, seules environ 100.000 ont sous-titrées humainement. Avec l’informatisation du sous-titrage, toute la culture vidéo du monde entier deviendra accessible à chacun.

Et qui sait, peut-être un jour les technologies de synthèse vocale permettront-elles mêmes un doublage en temps-réel ?

Partager sur les réseaux sociaux

Articles liés