Les opérateurs mobiles 3G ont conclu un accord qui doit permettre de partager leurs installations. L'objectif est d'accélérer le déploiement du réseau 3G, qui s'est nettement ralenti depuis que les principales zones du territoire sont couvertes. Or, il reste encore de nombreuses zones blanches qui ne peuvent pas encore profiter des débits offerts par la 3G.

Dans un communiqué publié hier, l’autorité de régulation des télécoms a annoncé la conclusion d’un « accord cadre » portant sur le « partage d’installations de réseau 3G » entre les trois principaux opérateurs mobiles. Désormais, et sous l’égide de l’ARCEP, Orange, SFR et Bouygues Télécom pourront partager leurs antennes, afin d’améliorer le déploiement du réseau 3G en France. Ainsi, d’ici 2013, les zones blanches encore exclues de cette couverture devraient profiter de la 3G.

« La mise en œuvre de ce partage permettra de faciliter et d’accélérer l’extension de la couverture 3G dans environ 3 600 communes, correspondant à celles déjà couvertes dans le cadre du programme  » zones blanches 2G  » et à 300 communes supplémentaires. Ainsi, ce déploiement, dont l’achèvement est prévu fin 2013, va bien au-delà des obligations de couverture 3G des trois opérateurs » explique le communiqué.

Free Mobile, qui dispose de la quatrième licence 3G, ne sera pas pour autant oublié. L’ARCEP assure que « les trois opérateurs se sont en outre engagés à discuter des modalités permettant d’inclure, d’ici le 31 mai 2010, Free Mobile dans cet accord« . Une aubaine pour Free, puisque la société doit maintenant respecter des obligations de couverture et de qualité minimales.

Pour l’heure, les principaux opérateurs sont encore loin de couvrir l’ensemble du territoire. En décembre dernier, Orange assurait un taux de couverture de 87 %, tandis que SFR se situait à 81 % et Bouygues Télécom à 80 %. Des résultats bien en dessous des engagements qui furent pris lors de l’attribution des licences 3G. Fin 2009, Orange et SFR auraient dû couvrir entre 98 et 99 % de la population.

Avec cet accord, les différents opérateurs devraient donc les inciter à tenir leur objectif. D’ici la fin de l’année, Orange et SFR prévoient d’atteindre près de 90 % de couverture (91 % pour Orange, 88 % pour SFR).

Partager sur les réseaux sociaux

Articles liés