Après s'être envoyé des mots d'oiseaux depuis cinq années, l'industrie du disque et certains éditeurs de P2P semblent s'envoyer des fleurs. RazorP2P, auteur de TrustyFiles, prétend que la bataille avec l'industrie est finie. La raison : BrandedP2P, son nouveau service.

TrustyFiles a encore du mal à se faire un nom dans le petit monde du P2P. Son éditeur RazorP2P prétend qu’il s’agit du « principal logiciel de P2P à réseaux multiples« , avec l’adoption de FastTrack, Gnutella, Gnutella 2, et BitTorrent. Le bien plus populaire Shareaza fait pourtant aussi bien, avec en plus le support du réseau eDonkey/eMule.

Lors du Billboard Digital Entertainment de Los Angeles, RazorPop a annoncé en grande pompe son programme BrandedP2P qui « permet à des sociétés majeures de marketing et de divertissement de vendre directement sur les réseaux de partage de fichiers P2P« .

« L’industrie du disque a finalement arrêté de se battre contre la technologie P2P« , s’est enthousiasmé Marc Freedman, le président de RazorPop, qui rappelle que la RIAA a publiquement déclaré que le P2P était une technologie formidable (voir notre actualité du 23 octobre 2004). Avec BrandedP2P, RazorPop loue un client TrustyFiles clé en main à toute entreprise qui souhaiterait distribuer un client P2P à ses couleurs. Elles peuvent l’utiliser pour diffuser leurs fichiers DRMisés ou tout simplement pour profiter de la vague P2P avec un client à la pointe des technologies inventées par d’autres (FastTrack, Gnutella, G2, BitTorrent).

RazorP2P compte comme partenaires l’influent MusicDish, le distributeur de musique Intent MediaWorks, et l’artiste Sananda Maitreya.

Partager sur les réseaux sociaux

Articles liés