Nous détestons probablement autant Kazaa pour la lourdeur du logiciel que nous admirons ses créateurs pour leur côté visionnaires. Avec l'intégration de Skype dans la toute nouvelle v3.0 de Kazaa, Sharman Networks permet à son logiciel de développer ce dont la plupart des réseaux manquent : la communication entre les utilisateurs.

Si des messageries instantanées ont été intégrées dans la plupart des clients P2P, aucune ne s’est véritablement imposée comme moyen de communication. Mal pensés, souvent relégués à un troisième plan, les outils de chat intégrés dans les réseaux actuels sont totalement négligés par les utilisateurs. Les seules exceptions à l’absence de communication dans les réseaux P2P sont à trouver dans Direct Connect, XS et Soulseek, trois réseaux davantage inspirés de l’IRC que de Napster.

Avec la version 3.0 de Kazaa dont Sharman Networks vient de lancer le beta-test, l’intégration P2P/IM atteint un autre niveau. Le logiciel de Skype Technologies a déjà fait ses preuves dans le monde de la VoIP, dont il a par ailleurs largement précipité la démocratisation. Avec plus d’un million d’utilisateurs connectés simultanément, Skype a réalisé une percée sans précédent dans la communication « téléphonique » par ordinateurs interposés.

En route vers les réseaux P2P sociaux

Kazaa et Skype sont en fait déjà très proches. Niklas Zennström est en effet l’homme qui a successivement créé les deux logiciels. L’intégration de Skype dans Kazaa 3.0 n’est donc qu’une demie-surprise, mais elle devrait donner un coup de pouce supplémentaire à la suprémacie du logiciel de VoIP. Kazaa lui-même devrait y trouver une seconde jeunesse. Au delà d’un simple service supplémentaire, le fait de lier un logiciel de messagerie instantanée majeur à un réseau P2P enrichit (au moins potentiellement) la valeur sociale et culturelle de ce dernier. Sous Kazaa v3.0, il devient très simple d’envoyer un lien magnet à l’un de ses correspondants. En deux clics, l’utilisateur peut inviter un ami à télécharger la dernière chanson qu’il a découverte sur le réseau, et en discuter avec lui dans la foulée. L’intérêt semble mineur, c’est pourtant ce qui permettra aux réseaux P2P de devenir autre chose qu’un simple véhiculateur des fichiers du Top 50.

Il ne s’agit là que d’un premier pas vers la socialisation des réseaux P2P, et le fait que ce pas soit réalisé par Kazaa n’est pas des plus réjouissant (rappelons que le logiciel est d’une incroyable lourdeur technique et comporte différents spywares/adwares) ; mais c’est certainement le pas que devront suivre l’ensemble des concurrents à l’avenir. Au delà de la messagerie instantanée, les éditeurs de logiciels devront repenser le phénomène des blogs et faire des liens magnet – ou autres – de simples liens hypertextes vers du contenu multimédia.

Kazaa a baissé la poignée, il n’y a plus qu’à ouvrir la porte…

Liens :

Télécharger Skype 1.0.0.29
Kazaa v.3.0 Beta (téléchargement inaccessible au moment de l’écriture de cet article)

Partager sur les réseaux sociaux

Articles liés