Un milliard en 2006, dix milliards en 2010. Sept ans après son lancement, l'iTunes Store d'Apple continue sa folle ascension. Pour célébrer ce nouveau cap qui sera franchi dans quelques jours, Apple offre une carte iTunes d'une valeur de 10 000 dollars à l'heureux consommateur qui achètera le 10 milliardième titre.

Il y a un peu moins de quatre ans, l’iTunes Store dépassait le milliard de chansons vendues. À l’époque, bien loin des promesses de Renaud Donnedieu de Vabres sur l’interopérabilité, la boutique en ligne continuait de proposer un catalogue verrouillé par les DRM, condamnant les consommateurs à utiliser du matériel Apple pour profiter de leurs achats.

Les titres, vendus à un prix fixe de 0,99 euro, étaient encodés au format AAC et encapsulés dans FairPlay, la mesure technique de protection conçue par la firme de Cupertino.

Il aura fallu attendre trois ans pour qu’Apple se décide enfin à abandonner les DRM sur iTunes. Mais à quel prix : pour persuader les quatre grandes maisons de disque de mettre à disposition leur catalogue sans le moindre DRM, il a fallu qu’Apple abandonne l’une de ses spécificités : la tarification unique. À la place, la plate-forme légale a mis en œuvre une nouvelle politique tarifaire, avec des morceaux vendus entre 0,69 et 1,29 euro.

Un an après cette décision, l’iTunes Store est sur le point de franchir un nouveau cap majeur dans son existence : la barre symbolique des dix milliards de chansons vendues. Depuis quelques jours, Apple affiche à cet effet un compteur. L’internaute qui aura la chance d’acheter le dix-milliardième morceau de musique recevra à cette occasion une carte iTunes spéciale d’une valeur de 10 000 dollars.

La boutique, lancée en 2003, aura réussi un véritable tour de force en contrôlant une bonne partie du marché mondial de la musique en ligne. En 2009, Apple contrôlait toujours près de 70 % des parts de marché.

Partager sur les réseaux sociaux

Articles liés