Le très controversé "portail" mondial du réseau BitTorrent Suprnova.org est poursuivi par l'association française Retspan qui exige sa fermeture au plus vite. Le début d'une longue série ?

Retspan, l’association bien connue des usagers de P2P pour sa crédibilité aléatoire continue sa croisade contre le piratage sur le plan judiciaire. Cette fois, le site visé est Suprnova.org, un portail qui permet l’accès à des milliers de fichiers torrent qui donnent accès à des nombreux albums, films ou logiciels souvent distribués illégalement via le réseau BitTorrent.

Suprnova.org revendique plus de 80 millions de pages vues par jour, et dégage de substantiels revenus publicitaires de cette haute fréquentation via les bannières de publicités apposées sur le site.

C’est donc le 19 octobre 2004 que Retspan a fait appel à l’Internet Fraud Complaint Center, une organisation américaine chapeautée par le FBI. Les fichiers torrent et les pages du site seraient hébergées sur un serveur américain, ce qui rend ces institutions compétentes pour ordonner sa mise hors service. Le créateur de Suprnova.org se trouve quant à lui en Slovénie, et la récente entrée du pays dans l’Union Européenne devrait faciliter les poursuites à son encontre.

Retspan a promis de demander « d’autres fermetures de sites de même type » dans les semaines à venir.

Partager sur les réseaux sociaux

Articles liés