Le groupe NPD a dévoilé une nouvelle étude qui montre que la part de marché de l'iPod a sensiblement baissé ces dernières semaines, au profit de son partenaire HP et des lecteurs flash, en grande forme pour Noël.

Selon les dernières estimations, l’iPod comptait pour 92 % des baladeurs à disque dur intégrés vendus dans le monde. HP, qui vend sa propre version de l’iPod, a grignotté 3,6 % du marché, tandis que Rio parvient en troisième position avec 2,8 % des parts de marché. Apple régresse ainsi à 87,3 % sur ce secteur, mais c’est sur l’ensemble des baladeurs numériques que la Pomme accuse le coup.

Alors que les constructeurs semblaient se concentrer de plus en plus vers les baladeurs à disques durs, la demande s’est faite plus pressante sur les lecteurs à mémoires flash, plus fiables et surtout beaucoup moins chers. Ces derniers ont connu une augmentation des ventes de 21 %, quand les iPod et iPod-killers montaient de seulement 12,2 %.

Au total, Apple ne vend plus « que » 58,6 % des baladeurs numériques, contre 65,8 % précédemment. En terme de DRM, ça signifie qu’à peine plus de la moitié des baladeurs vendus dans le monde sont aujourd’hui compatibles avec le couple AAC/FairPlay vendu sur iTunes Music Store, et reconnu uniquement par l’iPod d’Apple.

Si la part de marché de l’iPod continue à baisser (et ça n’est pas l’iPod Photo qui l’empêchera), Apple se retrouvera très rapidement isolé et pris à son propre piège du protectionnisme à outrance.

Partager sur les réseaux sociaux

Articles liés