Après l'extérieur, Google s'attaquera-t-il à l'intérieur des bâtiments ? Selon un détaillant new-yorkais, l'entreprise américaine a pris des photos de sa boutique, dans toutes les directions. Par ailleurs, le photographe s'est également intéressé aux produits vendus dans la boutique. On imagine alors facilement les retombées commerciales et pratiques qu'un tel projet pourrait avoir.

Google Maps et Google Street View vont-ils bientôt bénéficier d’une nouvelle fonctionnalité de navigation virtuelle ? Selon le site Search Engine Land, qui a été alerté par un détaillant new-yorkais, Google envisagerait de lancer un nouveau service, Store View. Le commerçant a expliqué que l’entreprise américaine est venue dans son magasin pour prendre quelques clichés de l’intérieur, dans toutes les directions.

Sur les captures d’écran réalisées par les caméras de sécurité de la boutique, on peut très nettement distinguer une personne derrière un trépied en train de prendre des photos du magasin. D’après les informations rapportées par le propriétaire d’Oh Nuts, le photographe ne s’est pas contenté de prendre des photos de l’intérieur. Il aurait également photographié les produits mis en vente.

Comme le note Mashable, la ville de New York fut l’une des premières villes au monde à être cartographiée, aux côtés de San Francisco, Las Vegas, Denver et Miami. Le fait que ces expérimentations se déroulent dans la « Big Apple » serait un signe suffisant pour assurer l’existence d’un tel projet.

Contacté par Barry Schwartz, Google a botté en touche, sans pour autant infirmer les rumeurs d’un projet Store View. « Nous sommes toujours en train d’expérimenter de nouvelles fonctionnalités pour Google Maps. Nous n’avons rien de plus à annoncer pour le moment » a déclaré un porte-parole de la firme.

Toutefois, les répercussions d’un tel projet pourraient être très intéressantes, puisqu’un consommateur pourrait par exemple vérifier si le produit recherché est bien présent dans la boutique. Cela se traduirait alors par un gain de temps conséquent, évitant ainsi de se déplacer au risque de ne rien trouver.

À l’inverse, les détracteurs de Google risquent fort de voir dans cette expérimentation – si elle se concrétise – une démonstration supplémentaire de la présence envahissante et intrusive de la firme de Mountain View.

Partager sur les réseaux sociaux

Articles liés