Amazon a proposé récemment de rémunérer plus grassement les auteurs, en augmentant leur part de 35 à 70 %. Cependant, pour en profiter, ces derniers devront respecter quelques conditions assez contraignantes.

Amazon est bien décidé à rester un acteur important sur le marché du livre numérique, malgré l’arrivée prochaine de concurrents aux dents longues (comme Apple et sa future tablette tactile ou Google, actuellement en pleine discussion avec HTC pour concevoir un dispositif identique). Et alors que la bataille pour le livre numérique s’engage à peine, Amazon a affiché toute sa détermination en annonçant il y a quelques jours que sa plate-forme numérique reverserait 70 % du montant des ventes aux auteurs.

Actuellement, seuls les auteurs américains peuvent profiter de cette offre marketing très alléchante. Toutefois, ces derniers doivent respecter quatre critères pour en bénéficier :

  • L’auteur doit fixer le prix du livre numérique entre 2,99 et 9,99 dollars, afin de marquer une nette différence avec les prix pratiqués dans le commerce.
  • Le prix proposé doit également être de 20 % inférieur par rapport au tarif le plus bas disponible dans le commerce, pour un même ouvrage.
  • L’ouvrage sera mis à disposition dans tous les pays couverts par les droits de l’auteur ou de l’éditeur.
  • Le prix affiché sur la plate-forme doit être inférieur ou égal aux tarifs pratiqués par la concurrence.

Jusqu’à présent, Amazon proposait 35 % du prix d’une vente à un auteur. Sur un ouvrage commercialisé 9,99 dollars sur l’Amazon Kindle, cela représentait un gain d’environ 3,50 dollars pour l’auteur. Avec cette nouvelle répartition, un auteur peut espérer toucher presque 7 dollars par vente. Un calcul qui intéressera sans nul doute les auteurs, mais encore faut-il respecter les quatre conditions énoncées par Amazon.

Alléchant, sauf qu’Amazon va contribuer à tirer les prix vers le bas. Il n’est donc pas certain que tous les auteurs puissent proposer systématiquement leurs œuvres à 9,99 dollars, puisque personne n’imagine que la concurrence va rester là les bras croisés.

Proposé à 2,99 dollars – le scénario le moins rentable -, un auteur ne touchera « que » 2,093 dollars environ. Dès lors, il n’est pas du tout certain que tous les auteurs aient alors environ de lâcher d’éventuels accords exclusifs ou contrats avantageux qu’ils ont pris avec la concurrence….

Partager sur les réseaux sociaux

Articles liés