Le format Flash d'Adobe est-il en perte de vitesse chez les hébergeurs vidéos ? En effet, depuis quelques mois les différentes plates-formes comme YouTube ou Dailymotion ont commencé à intégrer la balise vidéo de l'HTML 5. En effet, les hébergeurs profitent du fait que ces nouvelles spécifications sont supportées par plusieurs navigateurs Internet.

C'est le nettoyage de printemps du côté de YouTube. Après des années de bons et loyaux services, le lecteur Flash fourni par Adobe est en passe d'être supplanté – ou du moins concurrencé – par la balise vidéo intégrée dans la prochaine révision majeure du HTML. Bien que les spécifications du HTML 5 sont toujours en cours d'élaboration, certains éléments du langage sont d'ores et déjà utilisables à travers certains navigateurs Internet.

Cependant, le support de cette balise par la principale plate-forme de vidéo en streaming est encore expérimental. Non seulement il est nécessaire d'utiliser un navigateur compatible avec la balise (Google Chrome, Safari ou Internet Explorer via ChromeFrame), mais en plus les contenus multimédias doivent être encodés au format H.264. Ensuite, l'internaute doit encore activer le service pour profiter des vidéos.

Néanmoins, les capacités du nouveau lecteur seront progressivement étendues, à mesure que les navigateurs web supporteront ce nouveau standard. Pour l'heure, quelques limitations techniques persistent, comme l'impossibilité de visualiser des annotations, sous-titres ou publicités dans la vidéo. De plus, le plein écran n'est pas encore possible via le HTML 5. Des soucis qui seront rapidement résolus par l'équipe de développement de Google, à n'en pas douter.

Mais YouTube n'est pas le seul hébergeur à s'intéresser de près au HTML. Rappelons que Dailymotion mène également des expérimentations pour aider les internautes à s'affranchir du format propriétaire d'Adobe. Car si aucun codec ne sera désigné par le W3C, cela n'empêche pas la plupart des acteurs du web de s'intéresser de près à cette technologie. Rappelons que Firefox 3.6 – sorti aujourd'hui – supporte également certaines balises du HTML 5.

Partager sur les réseaux sociaux

Articles liés