Resté quelque peu dans l'ombre médiatiquement, Warez P2P (davantage connu par son client d'origine Ares) n'en a pas moins de grandes ambitions. Avec déjà 1.000.000 d'utilisateurs conquis, l'équipe dévoilait hier ses projets à notre confrère Zeropaid.

Lors d’ une série de 10 questions, l’équipe de Warez annonce ses projets pour l’avenir du client P2P au nom des plus politiquement incorrects.

Tout d’abord, la version actuelle du réseau, déjà très puissante, devrait passer en open-source dans un futur proche. Warez P2P travaille actuellement sur un nouveau réseau, « Generation 3 », qui sera très logiquement rendu public lors de la sortie de Warez P2P 3.0. Le grand chantier de ce nouveau réseau semble axé sur la sécurisation et la confidentialité des échanges :

« C’est notre objectif premier« , explique Warez P2P. « Nous sommes entrain de travailler avec un autre développeur de P2P bien connu spécialisé dans le cryptage et la protection des IP. Warez P2P 3.0 donnera aux utilisateurs la sécurité et la confidentialité totale dont ils ont besoin.« . Ce mystérieux inconnu pourrait être Ian Clarke, le chef de projet de Freenet. Nous attendons confirmation (ou infirmation) de sa part.

Toujours au niveau technique, l’intégration de BitTorrent est prévue, et éventuellement celle d’autres réseaux, « mais seulement ceux dont nous sentons qu’ils ont un niveau de confidentialité et une qualité de contenu avancés« , précise Warez P2P.

Un leader dans la fourniture de contenus par P2P ?

Les projets de Warez P2P ne sont pas uniquement techniques. « Conférences vocales par P2P, jeux, et streaming de contenus sont actuellement en cours de développement, et nous avons quelques surprises qui feront de nous un leader puissant en technologie P2P« , explique l’équipe qui travaille également « avec des représentants d’artistes renommés non contrôlés par les grosses maisons de disques pour distribuer leur contenu par P2P« .

Le logiciel dérivé de Ares compte implanter un système permettant aux artistes de soumettre eux-même leurs œuvres sur le réseau tout en recevant une rémunération, par micro-paiement, ou même sans ne rien faire payer aux utilisateurs (ce seraient probablement les revenus publicitaires et services tiers comme la conférence P2P qui seraient sources de revenus). Les utilisateurs seront amenés à donner leur opinion sur les œuvres et leurs auteurs. « Warez P2P publiera des classements par ratings et présentera des chaînes dédiées aux œuvres indépendantes populaires dans différentes catégories« .

A terme, Warez P2P souhaiterait réussir à s’asseoir à la table des majors et à les convaincre de diffuser leurs contenus sur les réseaux P2P. Avec un nom pareil, la tâche sera toutefois des plus ardue…

Télécharger Ares sur Ratiatum :

Ares 1.8.1

Télécharger Warez P2P sur Ratiatum :

Warez P2P 2.3

Site Officiel de Warez P2P :

www.warezclient.com

Partager sur les réseaux sociaux

Articles liés