Nous vous avions déjà parlé dans cet article mais cela devient plus concret. Le P2P se libère du PC et prend l'air : son débarquement sur téléphones mobiles pourrait avoir lieu très bientôt mais les majors veillent...

En utilisant des modèles 6600, les ingénieurs du centre de recherche Nokia de Budapest ont réussi à créer un réseau peer-to-peer pour mobiles.

Pour ce qui est de la partie technique, c’est un véritable challenge. Un téléphone portable n’a pas autant de ressources qu’un PC de bureau : moins de bande passante, moins de puissance processeur, moins d’espace de stockage sans compter une autonomie limitée. De nombreux essais ont été réalisés en partenariat avec l’université des technologies de Budapest en utilisant la technologie GPRS afin de trouver l’architecture réseau optimale pour ce type de matériel.

Pour l’instant, ce réseau qui fait communiquer les portables entre eux limite ses échanges aux contenus les plus souvent échangés sur ces terminaux : du texte et des images. Mais au delà de ce but initial, l’équipe de Lorant Farkas en charge de ce projet se penche déjà sur l’échange de musique au format MP3 voire de vidéo…

Problème prévisible, les industries des médias grincent déjà des dents et veulent cette fois prendre le problème en amont. Selon Adam Langley, programmeur anglais de clients peer-to-peer, « le plus gros problème ne vient plus de l’aspect technique« . En effet, ces compagnies vendent des contenus (sonneries, logos etc …) parfois à des prix prohibitifs et ne veulent pas voir cette manne librement échangée entre les utilisateurs.

Avec ces pressions, cette technologie prometteuse pourrait donc rester dans les labos encore bien longtemps …

Partager sur les réseaux sociaux

Articles liés