La Business Software Alliance est une organisation internationale qui a pour mission de publier des études toutes plus alarmistes les unes que les autres sur l’impact du piratage de logiciels dans le monde et de défendre les intérêts de ses membres par des actions judiciaires ciblées. Elle représente entre autres Microsoft, Adobe, Apple, Cisco, HP, Dell, IBM, McAffee, Symantec, Siemens, ou encore Cyberlink.

L’humour n’est pas son point fort. Mais pour faire connaître son site NoPiracy.com, qui veut encourager les internautes à dénoncer les pirates contre récompense, la BSA a réalisé une vidéo qui se veut humoristique. Elle met en scène un pirate envoyé par son patron récupérer un logiciel à installer gratuitement sur son poste de travail, pour éviter d’avoir à payer le prix de la licence. Il se fait alors surprendre, et il est finalement arrêté pour ne pas avoir refusé d’obéir à l’ordre de son employeur.

Pas sûr que ça ni très drôle, ni très convainquant :

Partager sur les réseaux sociaux

Articles liés