Le gouvernement a dévoilé le calendrier détaillant la migration de chaque région à la télévision numérique terrestre. Si quelques zones s'essaient déjà cette nouvelle méthode de diffusion, la première région a franchir le pas sera l'Alsace le 2 février prochain et le processus devrait prendre fin en 2011.

À l’heure actuelle, la télévision numérique terrestre couvre une grande partie du territoire et il est possible d’y accéder également par abonnement et par satellite. Toutefois, l’objectif annoncé est d’atteindre une couverture de 100 % d’ici 2011 tout en mettant fin à la télévision analogique hertzienne.

Les téléspectateurs devraient alors recevoir les dix-huit chaînes gratuites ou les chaines par abonnement en numérique tout en gardant le choix de la technologie : ADSL, câble, antenne râteau, satellite ou encore fibre optique.

Les jours de la télévision analogique hertzienne sont donc comptés. Le comité stratégique pour le numérique a rendu public le calendrier marquant la fin de l’hertzien au profit de la télévision numérique terrestre (TNT). Débutant le 2 février 2010, ce processus doit prendre fin en 2011, en glissant progressivement chaque région vers ce nouveau système de diffusion. Pour l’heure, seules quelques zones pilotes bénéficient déjà de la TNT, comme Coulommiers et Kaysersberg.

Pour soutenir les foyers les plus modestes, le gouvernement prévoit une enveloppe de 277 millions d’euros afin de les accompagner dans leur migration vers le tout numérique. L’aide devrait également couvrir les personnes les plus âgées ainsi que les handicapés, qui pourraient rencontrer des difficultés lors de l’installation ou à la manipulation de ce nouveau système.

  • 2 février 2010 : Alsace
  • 9 mars 2010 : Basse-Normandie
  • 18 mai 2010 : Pays de la Loire
  • 8 juin 2010 : Bretagne
  • 28 septembre 2010 : Lorraine et Champagne-Ardennes
  • 19 octobre 2010 : Poitou-Charentes et Centre
  • Novembre 2010 : Franche-Comté et Bourgogne
  • 7 décembre 2010 : Nord Pas-de-Calais
  • 2011 : Picardie, Haute-Normandie, Ile de France, Aquitaine, Limousin, Auvergne, Provence-Alpes-Côte d’Azur, Rhône-Alpes, Corse, Midi-Pyrénées et Languedoc-Roussillon

Partager sur les réseaux sociaux

Articles liés