Le patron et fondateur d'Amazon Jeffrey Bezos a réagi à la polémique grandissante aux Etats-Unis, suite à la suppression de plusieurs romans. Jeff Bezos considère que la société a mal géré cette affaire et s'est comporté bêtement en effaçant à distance des milliers d'exemplaires de 1984 et de La Ferme des Animaux.

C’est peut-être l’épilogue d’une bien triste affaire qui aura non seulement scandalisé les internautes, mais sans doute affecté pour longtemps l’image de marque de la société et la confiance dans certains procédés techniques. Réagissant à la suppression unilatérale de certains romans électroniques suite à un imbroglio juridique, Jeffrey Bezos est intervenu directement sur le fil de discussion pour présenter ses excuses et indiquer que ce genre de mésaventure n’arrivera plus.

La semaine dernière, les possesseurs du Kindle, un livre électronique vendu par la firme américaine, eurent en effet la désagréable surprise de voir certains de leurs achats disparaitre purement et simplement. Ironie de l’histoire, les romans concernés étaient 1984 et La Ferme des Animaux de George Orwell, dans lesquels l’auteur développe les concepts du totalitarisme et de Big Brother.

À l’origine, ce n’était pas Amazon qui était directement en tort, mais une société partenaire chargée de remplir le catalogue en proposa régulièrement de nouveaux ouvrages. Or, si certains des romans de George Orwell sont tombés dans le domaine public dans quelques pays, comme au Canada ou en Australie, ce n’est pour l’instant pas le cas aux États-Unis puisque la licence file jusqu’en 2044. La société partenaire et par ricochet Amazon ont donc distribué ces ouvrages sans en avoir les droits.

Le PDG considère que la décision de tout retirer était « une solution stupide, inconsidérée et surtout totalement à côté de nos principes » dans sa contribution datée du 23 juillet. « C’est effectivement notre faute et nous méritons les critiques que nous avons reçus. Nous allons utiliser ce douloureux épisode pour qu’à l’avenir, nous prenions de meilleures décisions » poursuit-il. En effet, de nombreux internautes étaient certainement en pleine lecture de ces romans, tandis qu’un étudiant effectuait un travail scolaire. Il est évident que malgré un remboursement intégral, la frustration n’a pas pu être comblée aussi simplement.

Précisons tout de même que ces livres sont disponibles sur Amazon, mais en version légale cette fois-ci, au prix de 9,99 dollars.

Partager sur les réseaux sociaux

Articles liés