Spotify, l'un des nouveaux acteurs majeurs sur le marché du streaming audio, a annoncé cette semaine avoir conclu avec Ioda pour ajouter de nouveaux titres au catalogue déjà disponible. À terme, c'est plus de 2 millions de morceaux différents qui seront disponibles sur la plate-forme d'écoute.

Alors que les débats sur le projet de loi Hadopi 2 ont repris à l’Assemblée Nationale depuis quelques jours, certains acteurs n’attendent pas l’issue des discussions pour continuer leur développement légal. C’est le cas de Spotify qui a annoncé cette semaine avoir conclu un accord avec Ioda.

Dans son communiqué, Spotify décrit l’entreprise – acronyme de Independent Online Distribution Alliance – comme le leader de la distribution numérique et des solutions commerciales et technologiques pour l’industrie musicale indépendante.

Avec ce nouveau partenariat, Ioda va donc enrichir Spotify de 2 millions de titres supplémentaires, provenant de 50 pays différents et couvrant un large spectre musical, allant du rock à l’électro, en passant par le métal, le hip-hop et le punk, sans oublier les genres indie, world, latin, jazz et classique. Toutefois, au regard de cet apport massif, Spotify avertit que la mise en ligne prendra du temps et que cela va certainement prendre quelques mois avant que l’ensemble du catalogue soit disponible en ligne.

Rappelons que Spotify est un logiciel propriétaire gratuit proposant un flux audio de bonne qualité, puisque le format utilisé est le Vorbis Q5, soit environ 160 kbps. Pour fonctionner, Spotify propose deux versions de son service : une version gratuite où l’écoute est entrecoupée de publicités audio et une version payante à 9,90 euros par mois avec la disparition des publicités et une qualité sonore revue à la hausse (format Vorbis Q9, soit environ 320 kbps).

Partager sur les réseaux sociaux

Articles liés