Coldplay est devenu le premier groupe à atteindre un tel seuil, avec trois millions de téléchargements légaux. Le groupe montre ainsi que le téléchargement légal n'est pas nécessairement une chimère, pourvu que les fichiers ne soient pas verrouillés et que la qualité soit au rendez-vous.

Nos confrères d’Electron Libre nous rapportent que le groupe de pop-rock anglais Coldplay atteint des sommets en téléchargement légal. En effet, selon les dernières analyses de Nielsen Soundscan, un système d’information spécialisé dans le suivi des productions musicales aux États-Unis et au Canada, le groupe a vendu plus d’un million d’albums sur les plate-formes légales de téléchargement. Dans le reste du monde, même constat puisque Coldplay comptabilise plus de deux millions d’albums vendus.

La formation britannique affiche donc une forme insolente et les excellentes ventes du groupe tendent à confirmer que l’avenir de la musique passe par la migration générale du milieu au tout numérique. Et de rassurer en partie l’industrie culturelle, puisque malgré l’attrait du P2P, les internautes se portent de plus en plus sur les plates-formes de téléchargement légales, du moment que l’offre est suffisamment riche est que les prix pratiqués restent attractifs.

Ce score concerne les quatre albums studio du groupe (Parachutes, A Rush of Blood to the Head, X&Y et Viva la Vida or Death and all his Friends), un album live et un mini-album EP. Rappelons également que si Coldplay n’est pas aussi audacieux que d’autres formations musicales comme Radiohead ou Nine Inch Nails, le groupe s’est expérimenté à la distribution de titres gratuits, comme Violet Hill ou en offrant carrément un album live entier composé de neuf chansons.

Partager sur les réseaux sociaux

Articles liés