PWN Last.fm est un petit script fonctionnant avec Firefox et Opera très pratique pour les internautes adeptes du téléchargement. En effet, PWN Last.fm modifie directement les pages web des artistes recensés sur Last.fm pour afficher les derniers fichiers torrent échangés.

Considéré comme l’un des sites communautaires les plus importants d’Internet, Last.fm est devenu un lieu incontournable pour les amateurs de musique. En effet, en plus des webradios classiques, le site met à disposition un système collectant des informations sur vos habitudes musicales, allant des artistes préférés aux titres les plus écoutés en passant par tout un tas de widgets et d’applications permettant d’avoir une analyse détaillée sur vos préférences musicales.

De plus, en se basant sur les informations recueillies, le site peut également vous recommander des artistes similaires ou vous mettre en relation avec des membres partageant les mêmes goûts que vous. Enfin, Last.fm permet de créer ses propres listes de lecture et de les partager avec vos amis. Or, depuis que les webradios sont devenues payantes, beaucoup d’utilisateurs regrettent de ne plus pouvoir écouter à l’envie leurs artistes fétiches, sauf en s’acquittant d’un abonnement mensuel de 3 euros.

C’est justement là que PWN Last.fm entre en scène. Comme son nom l’indique, ce petit script va directement modifier la mise en page de Last.fm pour lister les derniers torrents de l’artiste que vous consultez. Ainsi, si vous êtes par exemple sur la page de Keane, vous verrez juste après la courte biographie du groupe de pop anglais la liste des derniers torrents échangés entre internautes.

Fonctionnant avec Opera et Firefox via un script Greasemonkey, PWN Last.fm se base sur l’API publique d’IsoHunt pour recenser les derniers échanges P2P. À chaque fois, le script va fournir une liste de 15 torrents avec le nom complet du fichier, sa taille et le nombre d’internautes actifs. Par ailleurs, chaque torrent dispose d’une petite icône lecture autorisant l’écoute en continu directement sur Bitlet afin d’avoir un aperçu complet de chaque piste.

Ce n’est pas la première fois que des outils permettent de lier des sites web spécifiques avec des échanges BitTorrent. Il y a quelques temps, l’extension « Pirates of the Amazon » intégrait également un lien BitTorrent directement sur le site marchand Amazon.

Partager sur les réseaux sociaux

Articles liés