Après des années de déficit, YouTube s'approche progressivement de l'équilibre financier, selon Google. Pour se faire, l'entreprise a misé sur de nouveaux formats publicitaires et de nouvelles approches pour annoncer sur la plate-forme vidéo.

Le site web d’hébergement de vidéos va-t-il enfin atteindre l’équilibre financier ? Selon Eric Schmidt, le PDG de Google, la réponse est oui : « YouTube est désormais sur une trajectoire dont nous sommes très heureux« . Malgré une popularité qui ne se dément pas au fil des années, Google a eu toutes les peines du monde à rentabiliser l’une de ses acquisitions les plus coûteuses : 1,65 milliards de dollars en 2006.

Jusqu’à présent, les analystes étaient circonspects sur la manière dont Google pouvait rentabiliser un service qui était surtout considéré comme un gouffre en bande-passante, avec des centaines de milliers de vidéos vues chaque jour, sans compter les nombreux reproches des ayants-droits estimant que l’entreprise ne fait pas assez pour lutter contre le piratage. Finalement, la firme de Mountain View a misé sur une meilleure collaboration entre les agences publicitaires et les annonceurs pour faciliter la diffusion de publicités sur la plate-forme vidéo.

Jonathan Rosenberg, patron du département Produits & Marketing, affirme que « nous monétisons déjà des milliards de vidéos vues de nos partenaires chaque mois« . En effet, le nombre de personnes regardant des contenus spécifiques (les vidéos supportant la publicité) a plus que triplé l’année dernière. Même son de cloche chez Patrick Pichette, le directeur du département financier de Google : « nous sommes vraiment ravis à la fois de voir les revenus de YouTube augmenter et … dans un futur pas si lointain, nous voyons déjà un business très profitable pour nous« .

Partager sur les réseaux sociaux

Articles liés