Microsoft devrait lancer à la fin du mois un service de streaming de musique gratuit, dont le modèle économique devrait être inspiré de Deezer et Spotify.


(CC garethr)

Avec l’abandon des DRM sur la musique, dont il était le principal fournisseur avec la technologie Windows Media, Microsoft a perdu son emprise technologique sur l’industrie musicale. Mais il n’abandonne pas pour autant ses espoirs d’investir un marché en quête de nouveau modèle économique. Le Telegraph rapporte ainsi que la firme de Redmond sortira dès la fin du mois un service de streaming gratuit de musique sur Internet.

« La musique est un secteur important pour Microsoft. Nous allons prochainement lancer un service de streaming de musique« , a indiqué au journal britannique Peter Bale, le producteur exécutif de MSN. « Le principe sera semblable à celui de Spotify mais nous regardons encore la manière dont le modèle économique fonctionnera« , a-t-il ajouté. Le fait que le modèle économique ne soit toujours pas fixé à moins d’un mois du lancement du service en dit long sur la difficulté à rentabiliser la musique enregistrée sur Internet.

Le service devrait être accessible sur le baladeur Zune via sa connexion Wi-Fi, et probablement sur la plateforme Xbox Live de la console de salon. Sony a déjà lancé sur sa Playstation 3 un catalogue gratuit de clips musicaux, VidZone, actuellement riche de plus de 10.000 titres.

S’il s’inspire de Spotify, le service de Microsoft devrait mélanger modèles gratuits et payants. Concurrent sérieux de Deezer, Spotify permet d’écouter gratuitement et de manière illimitée tout son catalogue en streaming, contre l’écoute d’environ une minute de publicité toutes les 30 minutes. Les puristes qui ne veulent pas d’interruption peuvent payer 9,99 euros par mois, et bénéficier en plus d’une meilleure qualité d’encodage.

Selon des rumeurs très vives, Microsoft aurait racheté au mois de mai dernier le site Seeqpod, qui a déposé le bilan après des plaintes conjointes de Warner et EMI. Le site n’hébergeait lui-même aucun fichier MP3, mais offrait un moteur de recherche et une base de données importante que pourrait réutiliser Microsoft pour son propre service.

Partager sur les réseaux sociaux

Articles liés