Luc Besson ne veut pas que les internautes puissent télécharger gratuitement Home, le film écologiste qu'il a co-produit avec le groupe PPR. Son réalisateur, Yann Arthus-Bertrand, dit se battre pour le faire changer d'avis.

Mise à jour : Arrêt sur Images nous a gentiment transmis l’extrait vidéo, à destination de ceux d’entre vous qui ne seraient pas abonnés au site de l’ancienne émission de France 5 :


Arthus-Bertrand, Luc Besson et le téléchargement de HOME
envoyé par asi. – L’info video en direct.

Lorsqu’il est sorti sur YouTube le 5 juin dernier, le film de Yann Arthus-Bertrand Home ne devait y rester que 10 jours. Finalement, il est toujours visible sur la plateforme de Google par les internautes. « On se bat un petit peu, on aimerait qu’il reste (gratuitement sur Internet)« , a expliqué Yann Arthus-Bertrand à Daniel Scheidermann lors d’une émission d’Arrêt sur Images (sur abonnement). « J’aimerais surtout qu’il soit en téléchargement gratuit, et le téléchargement c’est compliqué« , ajoute-t-il.

« Vous vous battez contre qui ?« , demande Schneidermann. « Un peu contre Luc Besson, un peu contre la production, mais je ne me bats pas parce que sont des amis« . « J’aimerais que (Home) soit en téléchargement gratuit, et lui il me dit « on ne peut pas le mettre en téléchargement gratuit, parce que ça va sur des bases où tous les autres films sont avec lui gratuits. Donc il faut le mettre gratuit chez quelqu’un qui vend des films, je vais quand même pas mettre ton film chez des gens qui nous piratent toute l’année »« .

« J’aimerais qu’il soit en téléchargement gratuit, j’espère qu’on va y arriver« , redit Yann Arthus-Bertrand, qui avait assuré lors de la conférence de presse de présentation de Home que son film était « sans copyright », ce qui s’était avéré totalement faux.

Le réalisateur constate que « YouTube c’est quand même moins souple que l’enregistrer en DVD et le regarder à la TV en haute-définition. Par exemple chez moi je ne peux pas le regarder (sur Youtube), je n’ai pas assez de débit« .

Lorsque Scheidermann lui dit alors que ceux qui veulent le regarder sur leur téléviseur « n’ont qu’à acheter le DVD« , Yann Arthus-Bertrand prend un air cynique et réplique sèchement « hé bien c’est génial, vous êtes un copain de Besson vous avez raison« . Sans doute l’écologiste pense-t-il aux tonnes de COâ² et au pétrole qu’il faut pour fabriquer le DVD de Home et le transporter jusqu’aux FNAC qui le vendent. Un bilan carbone et pétrolier probablement très supérieur au coût écologique du transport des données sur Internet.

Mais Yann Arthus-Bertrand pourra se rassurer. Même si Luc Besson ne le veut pas, Home est déjà dans les faits largement diffusé gratuitement sur les réseaux P2P, et notamment sur BitTorrent, en excellente qualité. Il ne reste plus qu’à Luc Besson de donner le feu vert pour que son téléchargement devienne légal.

Partager sur les réseaux sociaux

Articles liés