La destination était connue, seul le temps à passer sur la route reste inconnu. Mais on s'en approche. Comme avec Internet à la fin des années 1990, la téléphonie mobile devient progressivement un service illimité. Deux opérateurs virtuels (MVNO), Virgin Mobile et Coriolis, ont annoncé hier le lancement de leur offre de téléphonie illimitée. Avec quelques limitations.

Le mot « illimité » a perdu beaucoup de son sens sur le marché mobile ces dernières années. Il continue d’être utilisé abusivement, pour désigner ici un forfait illimité limité à une tranche horaire ou à certains numéros, là un accès à Internet mobile illimité mais limité à 500 Mo de consommation par mois. On attendait donc de pieds fermes le premier opérateur grand public qui proposerait des offres réellement illimitées sur le marché.

Ce sont finalement deux opérateurs virtuels, profitant de la fin de l’exclusivité de leurs contrats avec les opérateurs titulaires des licences 3G, qui donnent le feu vert. Virgin Mobile et Coriolis ont en effet annoncé mercredi leur offre de téléphonie « illimitée ».

Coriolis, qui utilise le réseau SFR, a ainsi lancé jusqu’au 31 juillet un forfait « Topissime » qui, pour 68,90 € par mois, sans engagement, propose appels, SMS et e-mails en illimité. 24 heures sur 24, 7 jours sur 7, vers tous les opérateurs mobiles ou fixes. Ambitieux, l’opérateur veut conquérir 15 % du marché, en visant « ceux qui paient aujourd’hui deux fois plus cher ailleurs« .

Mais là encore, l’illimité est limité. Les appels sont limités à 20 heures par mois, vers 99 correspondants, et 1200 SMS. Des restrictions rendues encore obligatoires par la tarification de gros des opérateurs hôte, qui facturent la consommation réelle.

Virgin Mobile, qui utilise lui le réseau Orange, a annoncé une offre « Paradyse ». Vendu 89,90 € par mois, sans engagement, le forfait « tout illimité » de Virgin Mobile proposera appels illimités vers tous les opérateurs, SMS et e-mails, et la navigation sur Internet. Elle sera disponible à partir du 17 juin, jusqu’au 31 juillet 2009. Là aussi, les appels sont limités à 99 numéros par mois, et un appel ne pourra excéder trois heures. Quant à la navigation sur Internet, elle est plafonnée à 500 Mo par mois, comme chez les autres opérateurs.

L’opérateur a également présenté d’autres offres, qui permettent par exemple d’appeler en illimité vers 5 numéros à partir de 31,90 euros par mois, avec navigation web, Messenger, SMS et e-mails illimités.Il a également intégré l’envoi de SMS et d’e-mails illimités, et l’accès à Messenger, à ses forfaits bloqués proposés à partir de 19,90 euros.

Partager sur les réseaux sociaux

Articles liés