Il aura fallu que la presse britannique s'en mêle. Après l'avoir refusé, Apple a finalement accepté de référencer sur l'App Store une application de livres électroniques qui, comme tant d'autres, permettait l'accès à de très nombreux livres libres de droits... dont le Kama Sutra.

Apple n’en finit pas de devoir s’expliquer à chaque rejet injustifié d’une application sur son App Store. La semaine dernière, un développeur britannique de 29 ans, ancien développeur chez Apple, a eu la désagréable surprise d’apprendre que la firme de Cupertino rejetait son application Eucalyptus pour iPhone. Comme déjà beaucoup de logiciels concurrents sur le mobile de la firme, l’application permet de télécharger et de lire des livres libres de droits récupérés dans la base de données du Project Gutemberg.

Mais dans une première réponse, Apple a informé James Montgomerie que son application était rejetée, parce qu’elle donnait accès à un ouvrage de Sir Richard Burton… une traduction anglaise du Kama Sutra, de 1883. Le livre fait partie des quelques 28.000 titres proposés par le Project Gutemberg, mais les services de vérification d’Apple ont estimé que l’application « contient du contenu sexuel inapproprié« , et a refusé de référencer Eucalyptus sur l’App Store.

L’anecdote a été révélée jeudi dernier par le Guardian, qui a interrogé Montgomerie. Il assure qu’il n’y avait aucun moyen d’accéder au Kama Sutra par son application qu’en cherchant spécifiquement le livre. Et il explique qu’il s’apprêtait à proposer une nouvelle version de son logiciel, avec un filtre qui empêcherait d’accéder au célèbre ouvrage subversif. Une auto-censure bien malheureuse, qui montre les risques sur la liberté d’expression que posent les politiques de centralisation des applications et des contenus.

Heureusement, Apple ne s’est toutefois pas obstiné. Sans doute alertée par la couverture de presse, la firme a décidé d’appeler le développeur et de reconnaître son erreur. « Aujourd’hui j’ai reçu un coup de fil d’un représentant d’Apple« , raconte Montgomery sur son blog. « Il a fait beaucoup de compliments sur Eucalyptus. Nous avons parlé de la confusion qui entoure ses rejets sur l’App Store, et je suis heureux de dire que c’est totalement résolu. Il m’a invité à re-compiler et soumettre une version d’Eucalyptus sans filtre pour une approbation immédiate, et la version complète est désormais disponible sur l’App Store« .

Tout est bien qui finit bien. Pour cette fois. Le développeur de l’application DriveTrain, qui permet simplement de piloter son client BitTorrent à distance, n’a toujours pas été admis sur l’App Store.

Partager sur les réseaux sociaux

Articles liés