Alors que le Michèle Alliot-Marie doit présenter mercredi en conseil des ministres son projet de loi d'orientation et de programmation pour la performance de la sécurité intérieure (Loppsi), qui prévoit notamment le filtrage du net au niveau des FAI et l'installation de mouchards sur les ordinateurs, Numerama propose une page spéciale loppsi.numerama.com, qui vous permettra de suivre les développements jusqu'aux débats parlementaires.

Après avoir mis en place une page spéciale Hadopi où vous avez rempli près de 1800 pages de discussions, Numerama renouvelle l’opération avec la loi Loppsi, qui arrive plus tôt que prévu (dans l’espoir de la faire passer cet été pendant que les Français seront sur les plages ?).

A peine la loi Hadopi adoptée, le gouvernement prévoit de présenter mercredi en conseil des ministres la loi d’orientation et de programmation pour la performance de la sécurité intérieure (Loppsi), qui intègre de nombreuses dispositions posant problème : installation de mouchards électroniques sans vérification de leur légalité par les services de l’Etat, légalisation des chevaux de Troie comme mode d’écoute à distance, création d’un super-fichier « Périclès » regroupant de nombreuses données personnelles (numéros de carte grise, permis de conduire, numéros IMEI des téléphones mobiles, factures…), création d’un délit d’usurpation d’identité, pouvoir de géolocaliser les internautes, … Pour la remettre en contexte, nous vous invitons à lire notre article du 20 mai 2008.

Montée sur le même modèle que la page spéciale Hadopi, loppsi.numerama.com vous permet de discuter en direct des développements de la loi Loppsi, soit directement sur le mini forum dédié, soit à travers le flux Twitter #loppsi. Nous adapterons bien sûr la page à vos besoins. N’hésitez pas à nous proposer des améliorations.

Partager sur les réseaux sociaux

Articles liés