Confronté à la crise qui secoue tout le secteur informatique, Apple voit ses ventes de Mac et d'iPod s'écrouler. Mais moins que ne l'avaient anticipé les analystes, qui restent donc optimistes.

Alors qu’il avait bien mieux résisté que les autres à la crise économique, Apple commence lui aussi à souffrir du ralentissement général de l’activité des vendeurs de matériel informatique. La firme de Cupertino vend moins de Mac et d’iPod qu’il y a un an.

Selon des chiffres publiés par NPD, qui portent uniquement sur les ventes en magasin, les ventes de Mac auraient baissé de 1,8 % en avril par rapport à la même période l’an dernier. C’est toutefois beaucoup mieux que les prévisions, puisque le cabinet Piper Jaffray tablait sur une chute de 10 %. Il s’attend maintenant à ce que la firme écoule entre 2,1 et 2,3 millions de Mac au second trimestre.

Si la baisse des Mac n’est pas une première (ils avaient déjà commencé à chuter de 8 % au premier trimestre), celles des iPod met fin à une croissance continue. Les ventes des baladeurs MP3 d’Apple ont chuté de 9 % aux Etats-Unis en avril, par rapport à l’an dernier, malgré la sortie du dernier iPod shuffle. Selon les analystes, Apple devrait vendre de 9,5 à 10 millions d’iPod sur le second trimestre.

Partager sur les réseaux sociaux

Articles liés