Cinq ans après avoir lancé sa plateforme Sony Connect, finalement fermée en 2007 faute de succès, le PDG de Sony Howard Stringer regrette d'avoir imposé des DRM sur les fichiers musicaux, et pense que la firme aurait battu iTunes en utilisant le format MP3.

Au moment des débats sur la loi DADVSI, Numerama s’était souvent battu avec les maisons de disques pour leur faire comprendre qu’imposer des DRM sur les plateformes de musique en ligne était contreproductif pour elles. Non seulement jamais aucun consommateur ne s’est jamais dit « chouette, il y a des DRM, c’est ici que je vais acheter ma musique  !« , mais en plus les DRM rendaient la musique illisible sur l’iPod, le baladeur le plus populaire du marché. Mais il a fallu des années aux patrons des grands labels pour arriver enfin aux mêmes conclusions, et aujourd’hui regretter de ne pas avoir écouté plus tôt les consommateurs.

StrategyEye, qui cite une interview accordée au Nikkei Electronics Asia, rapporte que le président de Sony Howard Stringer estime aujourd’hui que « Sony aurait battu Apple dans la course aux consommateurs de musique numérique si la firme japonaise avaient rendu sa technologie plus ouverte« . Howard Stringer pense que « Sony a perdu parce qu’il s’est reposé sur des gestions de droits numériques (DRM) restrictifs, à un moment où les consommateurs demandaient à accéder à la musique à partir de différentes sources« .

« Si nous avions choisi une technologie ouverte dès le départ, je pense que nous aurions probablement battu Apple« , regrette Stringer.

S’il est certain que le choix du format MP3 plutôt que leur format propriétaire ATRAC3 aurait largement aidé Sony, il n’est pas sûr cependant que ça aurait suffit à battre Apple. Lorsque nous avions testé la plateforme Sony CONNECT en 2004, nous avions notamment pointé du doigt le manque total d’ergonomie et de simplicité de la plateforme. Sony manque également d’un baladeur MP3 capable de rivaliser en image de marque avec l’iPod. Or c’est bien grâce à l’effet conjugué de l’ergonomie impeccable d’iTunes et de l’image de marque reconnue de l’iPod qu’Apple a pu rapidement s’installer en leader incontesté de la musique numérique marchande.

Baladeurs Sony les plus populaires sur notre comparateur de prix :

Partager sur les réseaux sociaux

Articles liés