Mardi, les députés ont adopté le projet de loi Création et Internet par 296 voix contre 233. Le détail des votes permet de voir que c'est la forte mobilisation des députés UMP et la division du groupe Nouveau Centre qui a permis de faire passer le texte, contre l'ensemble des autres députés. Seuls six députés UMP ont osé aller contre Nicolas Sarkozy en votant contre le projet de loi.

53 % des députés ont voté pour le projet de loi Création et Internet.

Dans le détail, 284 députés UMP ont voté pour, et seulement 6 UMP ont voté contre : MM. François Goulard, Denis Jacquat, Franck Marlin, Lionel Tardy, Christian Vanneste et Michel Zumkeller.
17 se sont abstenus : MM. Jean-Paul Anciaux, Yves Bur, Olivier Carré, René Couanau, Henri Cuq, Lucien Degauchy, Yannick Favennec, François-Michel Gonnot, Jean-Pierre Grand, Christophe Guilloteau, Pierre Lang, Jacques Le Guen, Lionnel Luca, Patrice Martin-Lalande, Jean-Frédéric Poisson, Georges Tron et Mme Marie-Jo Zimmermann.

Chez les socialistes, radicaux, citoyens et divers gauche (SRC), 1 seul député PS a voté pour : Jack Lang.
190 députés SRC ont voté contre le texte, et 6 députés de gauche se sont abstenus : MM. Gérard Charasse, Paul Giacobbi, Jean Michel, Arnaud Montebourg, Mmes Dominique Orliac et Sylvia Pinel.

L’ensemble des 25 députés Gauche démocrate et républicaine (GDR) a voté contre le texte.

Dans le groupe Nouveau Centre, 11 députés NC ont voté pour le texte : MM. Raymond Durand, Michel Hunault, Olivier Jardé, Yvan Lachaud, Maurice Leroy, Nicolas Perruchot, Rudy Salles, François Sauvadet, Marc Vampa, Francis Vercamer et Philippe Vigier.
6 NC ont voté contre : MM. Jean-Pierre Abelin, Jean Dionis du Séjour, Philippe Folliot, Jean-Christophe Lagarde, Jean-Luc Préel et François Rochebloine.
5 se sont abstenus : MM. Thierry Benoit, Charles de Courson, Francis Hillmeyer, Mme Colette Le Moal et M. Claude Leteurtre.

Enfin, parmi les députés qui n’appartiennent à aucun groupe parlementaire, tous ont voté contre : MM. Abdoulatifou Aly, François Bayrou, Mme Véronique Besse, MM. Nicolas Dupont-Aignan, Jean Lassalle, Dominique Souchet et François-Xavier Villain.

Partager sur les réseaux sociaux

Articles liés