Bram Cohen a dévoilé aujourd'hui les spécifications de la prochaine génération du réseau BitTorrent, dont on sait qu'il constitue à l'heure actuelle l'un des (sinon le) réseaux les plus rapides pour la distribution partagée de fichiers.

Sur ce message, Bram Cohen annonce une série de lignes conductrices qui seront suivies pour le développement du protocole de BitTorrent 2.

On y apprend d’entrée que le nouveau réseau ne sera pas compatible avec celui utilisé actuellement par des centaines de milliers d’internautes. La principale raison de cette non-compatibilité, annonce Bram, réside dans le fait que les listes de fichiers (multi-file), auparavant gérées comme un ensemble autonome avec une seule signature, seront maintenant divisées pour que chaque fichier se voit attribué son propre hash.

La prise en charge du protocole UDP dans le protocole du tracker devrait également être au programme, ce qui soulagera de beaucoup la bande passante employée par le réseau, améliorant encore d’autant les performances globales.

Enfin, l’accent semble être mis sur la longétivité des trackers (les mini-serveurs qui mettent en relation les utilisateurs), véritable point faible actuel du protocole. On notera ainsi une interconnexion des trackers, qui permettra une redistribution dynamique de la charge sur les trackers, et l’assignation d’un tracker de sauvegarde à chaque connexion.

Tout cela ne prendra vie que dans quelques mois cependant. Bram Cohen assure « que le protocole bt2 aura la même facilité d’implémentation et la même fiabilité de compatiblité que bt1 », et veut répondre un maximum aux requêtes de la communauté avant de rendre le nouveau réseau public.

Pour en savoir plus sur BitTorrent :

Notre guide complet

Partager sur les réseaux sociaux

Articles liés