Après l'annonce bruyante de la découverte d'un moyen de passer outre la protection du logiciel iTunes, Apple a lancé ce 29 avril une nouvelle version de son système de téléchargement de musique légale en ligne. Celle-ci n'aura pas tenu 24 heures face aux pirates ...

Apple avait eu récemment la mauvaise surprise de voir le système de protection de son bébé iTunes cracké dans sa version 4.2. Réaction logique du fabricant pour sauvegarder ses intérêts, il fallait revoir la sécurité du logiciel. Une nouvelle version 4.5 a ainsi vu le jour avec un nouveau schéma d’authentification.

24 heures plus tard, tout est à refaire : David Hammerton, un étudiant australien de 20 ans a mis moins de 24 heures pour libérer le fichier de sa protection. C’est encore un nouveau revers pour Apple. On attend la réaction du groupe de Steve Jobs ; va-t-il encore sortir une nouvelle version pour un nouveau sursis de quelques jours ?

Cette affaire pose une nouvelle fois le problème des restrictions d’usage imposées sur les fichiers acquis par l’intermédiaire des plateformes de téléchargement légales. Visiblement, beaucoup de ceux ayant acheté un titre sur iTunes souhaitent pouvoir en faire un usage plus libre que celui autorisé. Peut-être qu’une plus grande souplesse d’utilisation dissuaderait des programmeurs de passer une nuit blanche à casser les codes des protections pour pouvoir transférer leur musique sur plus de 3 supports… (quelque chose que n’a visiblement pas compris Apple puisqu’elle a baissé le nombre de gravure autorisées de 10 à 7 dans sa dernière version d’iTunes, ndlrc)

Partager sur les réseaux sociaux

Articles liés