Pour aider la firme à mieux traverser la crise, le Conseil d'administration de Sony a décidé de confier les pleins pouvoirs à son directeur Howard Stringer, qui endossera en plus la présidence du groupe à partir du 1er avril. Il pilotera une firme désormais ressérée autour de deux groupes et d'un objectif réaffirmé : l'innovation rentable.

En proie à des difficultés financières dues notamment au lancement difficile et très coûteux de la Playstation 3, amplifié par la crise économique, Sony a annoncé vendredi une restructuration de sa direction, qui donnera plus de pouvoirs au commandant de bord. A compter du 1er avril, le directeur de Sony Corporation Howard Stringer (photo ci-dessus) prendra également la présidence du groupe, pour piloter le plus librement possible l’entreprise pendant la tempête.

Ryoji Chubachi, jusque là Président du groupe, est relégué à la vice-présidence et sera chargé de la sécurité, de la qualité et des politiques environnementales de Sony. Chubachi était avant-tout un scientifique, un chercheur qui a fréquenté longtemps les laboratoires de R&D avant d’être propulsé à la présidence de Sony en 2005, suite à une première restructuration. Son déclassement redonne le pouvoir aux gestionnaires de métier. Howard Stringer est avant tout un homme d’affaires, qui a une forte expérience des médias et de l’industrie culturelle.

La firme, jusque là scindée en une multitude d’entités, sera soudée désormais autour de deux pôles, sous les ordres de Stringer.

Le Groupe des Produits et Services Connectés regroupera Sony Computer Entertainement (essentiellement la Playstation et les jeux vidéo), les ordinateurs VAIO, les baladeurs et téléphones Walkman et autres produits mobiles, et la division logiciels et services de Sony qui a en charge le développement d’une plateforme de services commune sur tous les produits Sony (typiquement, le XMB que l’on retrouve sur la Playstation 3, la PSP, et depuis peu les téléviseurs et ordinateurs de la marque). Ce groupe devra « maximiser le potentiel et le rythme des innovations de Sony et améliorer la rentabilité dans les produits connectés et les services », et s’appuyer sur le dévelopement du Playstation Network. Il sera dirigé par Kazuo Hirai, l’actuel président de Sony Computer Entertainment.

Le Nouveau Groupe des Produits Grand Public sera par ailleurs chargé de piloter les activités télévision, imagerie numérique, son et vidéo. L’objectif de cette entité est simple : « se concentrer sur la rentabilité et la croissance« , en misant là aussi sur l’innovation. Le groupe sera dirigé par Hiroshi Yoshioka, l’actuel vice-président de Sony Corp. et président des activités TV de Sony).

Sony met également en place deux unités auxquelles rapporteront tous les services de la firme, qui seront chargés d’assurer la cohérence et l’interopérabilité entre les différents produits et services de la firme.

Partager sur les réseaux sociaux

Articles liés