En début de semaine, Numerama rapportait l’ascension politique du Parti Pirate suédois, qui prône une remise à plat des droits de propriété intellectuelle et de la protection de la vie privée sur Internet. Alors que tous les grands partis suédois ont perdu des adhérents l’an dernier, parfois massivement, le PiratePartiet a gagné plus de 4000 membres en un an. Alors qu’il est parti de rien en 2005 sous les moqueries générales du monde politique et médiatique suédois, le Parti Pirate a dépassé en début d’année le parti écologique en nombre d’adhérents.

Grâce à l’exposition médiatique du procès de The Pirate Bay, le PiratePartiet vient de dépasser le Vänsterpartiet (Parti de Gauche), l’ancien parti communiste suédois qui dispose de 22 sièges au parlement et a remporté 5,8 % des suffrages en 2006.

Le graphique ci-dessous qui montre les adhésions sur la dernière semaine est spectaculaire. Sur la seule journée de mercredi, le Parti Pirate a gagné 300 membres supplémentaires. Il compte désormais près de 11.000 adhérents. Le Parti Social Démocrate, majoritaire au Riksdag, compte un peu plus de 100.000 membres.

Partager sur les réseaux sociaux

Articles liés