Il n'y pas que dans les milieux gauchistes ou dans les communautés de pirates que l'on s'indigne du projet de loi Création et Internet et de la riposte graduée. A l'UMP aussi. Sur le blog officiel du parti, le projet de loi défendu par Christine Albanel fait l'unanimité. Contre lui.

Ca n’est un secret pour personne que Numerama s’oppose à la loi Création et Internet, plus vigoureusement encore que nous nous étions opposés en son temps à la loi DADVSI. Même si nous nous efforçons de développer des arguments cohérents sur les raisons fondamentales de s’opposer à la riposte graduée, ou sur les faits qui nous font craindre l’absence totale d’indépendance de la ministre de la Culture, certains n’hésitent pas à répéter que notre opposition ne reflète que les vues du petit groupe d’entre soi que nous sommes. Un groupuscule, comme dirait Christine Albanel. Dont acte.

Quid alors des militants UMP ? S’agit-il là aussi d’un groupuscule ?

Le dernier billet posté il y a cinq jours sur le blog officiel de l’UMP cherche à prendre la température des militants et des électeurs avant le début de l’examen par l’Assemblée Nationale du projet de loi Création et Internet. « Y a-t-il des limites à la  » culture gratuite  » ? Peut-on continuer à tout vidéo-streamer en toute impunité ? Pour un podcast anodin … combien de victimes collatérales ? Donnez votre avis« , interroge ainsi l’UMP sur son blog.

Elle ne sera pas déçue du résultat. A l’heure où nous écrivons ces lignes, 124 commentaires ont été validés et publiés par les équipes de modération de l’UMP. Sur l’ensemble, 114 commentaires sont explicitement opposés au projet de loi, 2 commentaires sont neutres ou hors-sujet, et 8 seulement y sont favorables.

En langage napoléonien, on appelle ça un plébiscite.

« Moi, ça fait 3 ans que je suis à l’UMP et je pensais ma famille politique beaucoup plus libérale« , regrette par exemple Sylvain. « Je regrette qu’on ne soit pas plus audacieux et qu’on ne nous propose que cette loi inadaptée et rétrograde« .

Un autre, JC Buche, va dans le même sens : « Sympathisant de l’UMP et en principe d’accord sur l’orientation prise par le gouvernement j’avoue être surpris par cette future loi sur le piratage. Je précise que j’ai 64 ans et pas vraiment porté sur la copie de musique, film ou autre. Bien évidement je suis d’accord pour lutter contre la copie illégale pour revente , mais là, je pense que cela est totalement inadapté, liberticide, et que en plus nous allons être ridicule« .

« Doit-on engager tous les moyens possibles pour lutter contre une chimère ?« , demande Metallizer. « Je ne comprends d’ailleurs pas comment un parti républicain comme l’UMP peut défendre un projet de loi qui rompt complètement le principe de la justice équitable et qui condamne sans aucune preuve solide !« .

« A nos dirigeants, vous avez été élus par le peuple pour le protéger et non pas pour protéger des chefs d’entreprises qui vivent dans modèle économique en voie d’extinction« , scande pour sa part Gilles.

« l’UMP devrait promouvoir l’innovation et les nouvelles technologies« 

« Quand est ce que l’UMP deviendra un parti républicain respectant la démocratie ? Quand est ce l’UMP ne sera plus l’Union des Majors Périmés ?« , signe encore « un citoyen ».

« Cette loi est anti-libérale« , s’indigne Kraouf, qui demande à l’UMP d’aller au bout de sa logique. « Assumons le libéralisme et donnons [aux maisons de disques] des planches de sapins et des pelles plutôt qu’un défibrillateur et des shots d’adrénaline« .

On croit alors lire enfin l’avis d’un militant sympathisant du projet de loi lorsque Roman2112 écrit qu’il « est bien evident que la « culture gratuite » pourrait à terme nuire à la creation artistique« . Mais c’est peine perdue. « Les maisons de disques sont aujourd’hui incapables d’accepter le fait qu’elles vont devoir s’adapter pour survivre, elles souhaitent simplement faire perdurer un mode de fonctionnement tres rentable« , ajoute-t-il pour protester, lui aussi, contre un projet de loi « injustifié« .

« Ne nous trompons pas de cible, le peuple n’est pas la cause des soucis de quelques privilégiés du monde la musique. Il faut chercher ailleurs« , philosophe Lapidus.

« Je suis profondément déçu, l’UMP devrait promouvoir l’innovation et les nouvelles technologies plutôt que céder aux résistances au changement des lobbies en place« , regrette Marc.

Lui-même auteur de livres, Vincent raconte qu’il « commercialise [ses] livres au format ebook sur Internet depuis 2005, avec succès« . »Très faciles à copier, à diffuser, je n’ai jamais pensé y mettre quelque protection que ce soit« , précise-t-il. « Libérez la culture, laissez-la donc s’exprimer : Internet a créé d’autres sources de revenus et si Luc Besson a peur d’Internet il n’a qu’à arrêter de produire des navets et vivre de ses rentes… Car c’est sûr que je n’irai pas payer 10 euros pour voir Taxi 375 !« .

Dans un autre message, il assure qu’il a « voté à droite parce que la gauche me paraissait bien vieillotte, mais sur ce coup là, la droite me paraît plutôt ringarde. Si Hadopi passe, je vote à gauche aux prochaines élections !« .

Partager sur les réseaux sociaux

Articles liés