Après avoir tenté d'éliminer Kazaa Lite avec un certain succès, Sharman Networks, éditeur du KaZaA original, a fait plier KCeasy, un autre client alternatif pour le réseau FastTrack.

KCeasy est un petit programme de Peer-to-Peer qui a su ces derniers mois acquérir une grande notoriété et autour duquel s’est formée une communauté restreinte mais soudée. En effet, ce client open-source permettait de se connecter au réseau FastTrack auquel se connecte également Kazaa. Cependant, contrairement à la plupart des autres clients utilisant le système giFT qui souvent ne proposaient qu’un accès très limité au réseau (très souvent uniquement le téléchargement), KCeasy proposait la quasi-totalité des fonctions y compris l’upload, le tout sans les inconvénients de l’officiel (spywares, publicité, lourdeur …) ce qui en faisait un concurrent certes très minoritaire mais à surveiller de très près.

Sharman a déjà montré qu’il ne tolérait pas de concurrence sur son propre réseau. En effet, la société gagnant de l’argent grâce à la publicité dans le client officiel, tout utilisateur doté d’un client alternatif lui fait perdre des revenus. On a ainsi déjà pu voir la société évincer Kazaa Lite de Google, puis faire fermer son site web et enfin en stopper le développement au nom du DMCA, la loi américaine sur le droit d’auteur numérique.

A présent, c’est donc Markus Kern, l’auteur de KCeasy qui a reçu une demande de Sharman lui intimant l’ordre de cesser immédiatement la distribution de son logiciel. Il a donc décidé d’obtempérer au moins partiellement. En effet, KCeasy continue son chemin avec la sortie d’une version 0.12 qui en plus de corriger quelques bugs n’est plus fourni avec le plugin permettant de se connecter au réseau Fastrack. L’auteur pense que son programme peut se passer de ce support et a préféré en continuer le développement, même sans cette interopérabilité de base.

C’est certes une perte qui limite le choix des utilisateurs désirant se connecter au réseau de Kazaa, mais elle est à relativiser. En effet, Fasttrack se fait vieillissant et souffre d’une érosion de sa fréquentation, les utilisateurs diversifiant de plus en plus leurs moyens d’échanger des fichiers. Une raison de plus pour passer à un autre réseau ?

Partager sur les réseaux sociaux

Articles liés