Le succès d’Apple et le modèle économique de l’iPhone fait des envieux chez ses concurrents. Après Google et son Android Store, Nokia et Microsoft emboîtent à leur tour le pas d’Apple et de son App Store, avec l’Ovi Store et Windows Marketplace.

La firme de Redmond a ainsi présenté lundi au World Mobile Congress de Barcelone son système Windows Phone 6.5 (le nouveau nom de Windows Mobile), qui proposera un « Windows Marketplace » pour télécharger des applications gratuites ou payantes. « Grâce à cette nouvelle  » application store  » proposée sur tous les téléphones Windowsâ
dotés de Windows Mobile 6.5, les utilisateurs vont pouvoir découvrir, installer et profiter facilement des applications mobiles, dont ils ont besoin pour personnaliser leur téléphone à leur image
« , a indiqué Microsoft dans un communiqué. « L’écosystème de développeurs qui compte déjà à son actif plus de 20.000 applications pour téléphones Windows pourra commercialiser ses applications via Marketplace, après un simple contrôle de sécurité et de compatibilité auprès de Microsoft« , a-t-il par ailleurs précisé

Le téléphone mobile LG-GM7300 sera le premier à profiter du système, avec les HTC Touch Diamond 2 et HTC Touch Pro 2, qui pourront tous les trois être mis à jour vers Windows Mobile 6.5.

Côté finlandais, Nokia a dévoilé son Ovi Store, une boutique d’applications mobiles qui proposera « une gamme de contenus parmi lesquels des applications, des jeux vidéo, des vidéos, des widgets, des podcasts, des applications basées sur la localisation et des contenus personnalisés« . L’Ovi Store sera disponible sur les appareils Nokia des gammes S60 et S40 à partir du mois de mai dans neuf pays, et le premier mobile à intégrer d’office la boutique sera le N97, dont la sortie est prévue pour juillet 2009.

La description officielle de l’Ovi Store est à la fois enthousiasmante et inquiétante au regard de la vie privée. « Ovi Store est unique dans sa capacité à cibler le contenu en fonction d’où vous êtes, du moment où vous y êtes, de la raison pour laquelle vous êtes où vous êtes, et de qui d’autre a téléchargé du contenu similaire« .

Les développeurs, qui devraient toucher 70 % du montant des applications vendues sur l’Ovi Store, peuvent s’enregistrer sur cette page. Ils pourront envoyer leurs applications à partir du mois prochain.

Partager sur les réseaux sociaux

Articles liés