Deux jeunes américains viennent de semer le trouble dans la communauté P2P en publiant le résultat de deux projets appelés "dustbunny" et "walk the plank", censés militer contre le partage de fichiers illégaux sur les réseaux P2P.

Clif Griffin, un étudiant de 19 ans, n’aime pas le piratage de logiciels et l’a fait savoir par un moyen assez particulier. Avec son copain « Justin X. B. », il a mis en partage sur le réseau Gnutella deux petits exécutables en les faisant passer pour des warez, tesl que 2_Unreal Tournament 2004 ALL VERSIONS KeyGen Crack.exe ou Norton Antivirus 2004 – Serials & Activations.txt.exe. Seulement, au lieu de déplomber les logiciels ci-dessus, ils affichent un message fustigeant le piratage et renvoient vers un serveur la date d’exécution, le nom du fichier téléchargé ainsi que l’adresse IP et le pays de l’utilisateur.

Ces résultats, visibles sur un site sous le nom de opération dust bunny sont assez éloquents. En moins de deux moins les fichiers ont été téléchargés plus de 12.000 fois et se sont retrouvés en partage sur la plupart des réseaux. Selon Griffin, certaines versions ont plus de 150 sources sur eDonkey.

Avant-hier les deux compères ont rendu l’histoire publique, déchaînant l’ire des internautes dans les forums tels que broadbandreports.com . Un responsable de l’Electronic Frontier Foundation, Jason Schultz, estime la manœuvre illégale dans le sens où elle s’apparente à un cheval de Troie. Si tel était le cas, Clif et Justin pourraient avoir des problèmes avec la justice de leur pays car, n’en déplaise à Machiavel, la fin ne justifie pas les moyens…

Partager sur les réseaux sociaux

Articles liés