Apple a annoncé que le prochain MacWorld en janvier 2009 serait son dernier. Steve Jobs n'y fera pas son traditionnel keynote, puisqu'il sera remplacé par Philip Schiller, vice président en charge du marketing. Une annonce assez logique sur le plan commercial, qui relance toutefois les rumeurs sur l'état de santé du patron d'Apple.

Alors qu’il avait pris l’habitude d’y présenter certains de ses plus gros lancements de produits, comme l’iPhone ou le Macbook Air, Apple a annoncé que la prochaine conférence MacWorld de San Francisco de janvier prochain sera sa dernière. L’évènement, organisé par le groupe de presse IDG, perd ainsi son plus gros partenaire après les retraits d’Adobe, Belkin, Seagate ou Google.

Sur un plan marketing, la décision d’Apple est compréhensible. La firme de Cupertino, qui s’est déjà retirée d’autres évènements comme l’Apple Expo de Paris, les Macworld de Tokyo et New York ou le NAB, veut reprendre la main sur le rythme de ses annonces. Car il ne correspond plus au rythme de ses innovations, dont le ralentissement devrait être accentué par la crise économique. Et surtout, le rendez-vous annuel incitait les consommateurs à repousser leurs achats pour attendre les annonces traditionnelles de janvier, après la période stratégique de Noël.

Lors des précédents MacWorld Expo de janvier (à San Francisco) ou juillet (à New York), Steve Jobs avait présenté les premiers iBook, Mac OS X, le G4 Cube, l’iPod shuffle, le Mac Mini, le Macbook Pro, l’iPhone ou encore le Macbook air.

Laconique, le communiqué d’Apple explique qu’Apple peut désormais s’appuyer sur ses Apple Store visités par 3,5 millions de clients chaque semaine, et son site web Apple.com qui lui permet de s’adresser directement aux consommateurs. Mais il n’explique pas le remplacement de Steve Jobs par son bras droit Philip Schiller, le vice-président d’Apple en charge du marketing.

Si les rumeurs d’un état de santé dégradé ont vite repris (il était apparu encore amaigri à son dernier keynote), les raisons de l’absence de celui qui s’est fait opérer en 2004 d’un cancer du pancréas sont sans doute plus pragmatique. Apple ne fera sans doute aucune annonce majeure lors de son dernier MacWorld Expo, et il ne souhaite pas faire un show décevant en ne présentant probablement qu’un nouveau Mac Mini et le retrait des DRM sur iTunes par l’ensemble des majors. La prochaine grosse annonce sera probablement faite lorsque personne ne s’y attendra. C’est désormais le seul moyen pour Apple de continuer à nous surprendre.

Partager sur les réseaux sociaux

Articles liés