Nous avions demandé en juillet 2007 jusqu’où irait la bulle de l’univers Second Life. Plus d’un an plus tard, malgré une actualité on ne peut plus morne et un modèle économique auto-alimenté par les professionnels du marketing, le monde virtuel créé par Linden Labs n’a toujours pas éclaté. Mieux, il connaît aujourd’hui une forte inflation, qui pourrait cette fois précipité sa chute, inéluctable.

Ainsi selon Tom’s Guide, la communauté des utilisateurs de Second Life aurait commencé à protester contre une forte augmentation des prix, qui n’est pas réservée qu’à l’univers réel. Même s’il ne s’agit que d’octets stockés sur des disques durs, le monde de Second Life a lui aussi son économie, savamment entretenue par des artifices de rareté. Les terrains virtuels sont rares, et pouvoir construire sa maison ou sa boutique sur la carte du jeu devient de plus en plus cher. Pire, le Linden dollar, la monnaie virtuelle qui peut être achetée en échange de vrais dollars sonnants et trébuchants, connaît lui-aussi une forte inflation.

Ainsi selon notre confrère, « le prix des biens vendus par Linden Labs dans le jeu vient de connaître une forte augmentation, de 66 %« . Résultat, des CGTistes en 3D se réunissent devant le siège virtuel de Linden Labs pour manifester, et appellent à une grève mondiale. La société, elle, sanctionne les rebelles en suspendant certains comptes pendant une heure. Ambiance.

Partager sur les réseaux sociaux

Articles liés