Il n’est de secret pour personne que BitTorrent est de loin le protocole de P2P le plus efficace pour télécharger rapidement de gros fichiers à partir de plusieurs sources. Mais il n’est efficace que pour les fichiers récents qui continuent à être partagés par ceux qui les téléchargent. Contrairement à eMule qui offre une véritable bibliothèque d’Alexandrie en continuant à partager l’ensemble des fichiers déjà téléchargés par le passé, BitTorrent ne partage en principe que les fichiers en cours de téléchargement ou ceux tout juste achevés. Il n’est donc pas rare, lorsque l’on cherche à télécharger un fichier un peu plus ancien ou moins populaire, de se trouver dans l’impossibilité de télécharger le fichier complet.

Le problème peut se poser lorsqu’il n’y a plus de source qui dispose de l’intégralité du fichier (les fameux seed), ou lorsque le tracker qui centralise les adresses IP des utilisateurs qui échangent le fichier est injoignable. Dans ce cas, que faire lorsque vous avez atteint 72 % du téléchargement et qu’il vous manque les 28 % restants ? Il faut trouver un autre tracker avec de nouvelles sources, qui disposent peut-être des précieux seeds qui permettront de compléter le fichier.

TorrentFreak pointe ainsi vers une solution simple qui fera gagner beaucoup de temps aux amateurs : btReAnnoucer. Très peu sexy en apparence, le site est pourtant une mine d’or capable de trouver des trackers et des sources alternatives pour vos téléchargements.

En se rendant dans l’onglet « btReannounce », il suffit d’uploader depuis votre ordinateur le fichier .torrent pour lequel il n’y a plus de seeds. Le site recherche alors des trackers correspondants, et propose de sélectionner dans une liste de trackers disposant du même fichier un nouveau « tracker primaire » (Primary Tracker) et des trackers secondaires. Cliquez alors sur le bouton « ReAnnounce », puis sur le fichier .torrent re-généré pour l’importer dans votre client BitTorrent. Si ces nouveaux trackers ont d’autres sources, le téléchargement devrait vite reprendre.

L’outil peut aussi servir à trouver des trackers publics pour des fichiers dont le partage est géré par un tracker privé. Mais il faut d’abord supprimer les informations de login dans les URL du fichier .torrent, avec le bloc-notes ou en passant par l’outil en ligne TorrentEditor.

Partager sur les réseaux sociaux

Articles liés