L’éditeur de jeux vidéo Electronic Arts (EA), qui ne manque pas une occasion de rappeler aux joueurs l’importance de respecter les droits d’auteur, se trouve lui-même accusé de piratage. Le compositeur Gerald Willis a porté plainte contre EA pour l’utilisation frauduleuse de sa chanson Win With The Rebels, utilisée sans son autorisation dans 10 jeux de sports.

La chanson est ainsi insérée dans la bande originale des jeux NCAA Basketball 2009, NCAA Football 2006 à 2009, NCAA March Madness 2006 à 2008, et NCAA Baseball 2006 et 2007. Le chanteur, qui avait écrit le titre pour supporter les équipes de l’Université de Las Vegas, demande par principe le maximum légal de 150.000 dollars de dommages et intérêts pour chacune des exploitations, soit un total de 1,5 millions de dollars.

« Nous faisons confiance au juge pour déterminer ce qui serait approprié dans une telle situation« , explique l’avocate de l’artiste, qui précise que la chanson « n’a pas été écrite pour une utilisation commerciale« .

EA a refusé de commenter l’affaire, mais il semble que l’éditeur a obtenu les droits auprès de l’Université de Las Vegas, qui dispose d’une licence d’exploitation limitée de la chanson, qui n’accorde pas le droit de sous-concéder les droits à un tiers. L’Université n’est cependant pas inquiétée par Gerald Willis.

Partager sur les réseaux sociaux

Articles liés