Nous ne parlons presque jamais du Peer-to-Peer des contrées asiatiques, mais le partage de fichiers y est bien présent, à un stade peut-être même plus avancé qu'ici. Au Japon, le réseau Winny connaît 250.000 utilisateurs, et était considéré comme anonyme et sécurisé puisque bâti sur un modèle du genre, l'infrastructure de Freenet. Pourtant deux utilisateurs qui se pensaient ainsi anonymes ont été arrêtés la semaine dernière pour leurs activités illégales sur le réseau.

Basé sur un système crypté de clé publique/clé privée, Winny pensait certainement mettre ses utilisateurs à l’abris de poursuites judiciaires, ce qui avait séduit les japonais. Les autorités nippones ne se sont pourtant pas laissées intimider puisqu’elles ont arrêté d’un côté un homme de 41 ans qui a diffusé le film de Russel Crowe A Beautiful Mind et un autre fichier contrefait, et de l’autre un utilisateur de 19 ans qui a entre autres mis à disposition le jeu Super Mario Advance. Les deux ont reconnu leurs actes suite à la plainte déposée par Nintendo et l’équivalent japonais de la RIAA.

En outre, le créateur du réseau lui-même, connu sous le pseudony de « 47 », a également fait l’objet d’une fouille de son domicile à Kyoto. La page de téléchargement de Winny a été fermée.

Nous ne savons pas comment la police nippone a identifié ces deux utilisateurs, mais ces arrestations ont de quoi soulever bien des questions sur Freenet, perçu en occident comme le paradis de l’illégalité…

Partager sur les réseaux sociaux

Articles liés