Dans un épisode diffusé aux Etats-Unis le 29 octobre dernier, le très populaire dessin animé South Park s'en prend à l'industrie du disque et dénonce un combat inutile contre les réseaux P2P. Caricaturant ainsi les attaques de la RIAA contre les utilisateurs, South Park se rallie du côté de ses spectateurs malgré le piratage qui frappe également les séries TV.

L’histoire de l’épisode intitulé « Christian Rock Hard » est finement menée. Séparé du reste de la bande qui n’arrivent pas à trouver leur style musical, Cartman décide d’aller monter un groupe de musique rock chrétienne improvisé avec deux autres amis. Kyle veut acheter des CD pour trouver l’inspiration de la bande mais ses parents refusent de lui donner la somme d’argent nécessaire, quand Kenny découvre finalement qu’on peut télécharger de la musique gratuitement sur Internet ! Grande idée, mais Stan, Kyle et Cartman se retrouvent immédiatement cernés et arrêtés en force par le FBI.

L’inspecteur de police leur fait alors la morale en montrant la détresse des artistes : Lars Ulrich, batteur de Metallica, qui doit renoncer ce mois-ci à son projet de bassin doré à requin ; Britney Spears, qui a du se contenter d’un jet privé sans télécommande pour le home cinéma, ou encore Master P, dont le fiston n’aura pas son île privée en Polynésie française pour son anniversaire… Choqués, les trois amis apprenti-musiciens décident de faire grève jusqu’à ce que les utilisateurs arrêtent de télécharger de la musique gratuitement. Ils seront rejoints dans le mouvement par Metallica (virulents opposants de Napster à l’époque), et de nombreux autres artistes.

Pendant ce temps, Cartman chante ses chansons chrétiennes et parvient à vendre rapidement 1 million d’albums. Toujours en grève, ses trois compères réalisent alors le problème : « Il nous a battu parce que tout ce temps nous avons été si attachés à protéger notre musique que nous avons même tout simplement oublié de jouer« .

Mais pourquoi jouer si ça n’est pas pour gagner des millions de dollars, s’interroge Lars Ulrich. Réponse de South Park :

« Les gens trouveront toujours des moyens de copier notre musique et de la partager gratuitement. Si on est de vrais musiciens alors on devrait être impressionnés qu’autant de gens écoutent notre musique. De plus peut-être que nos chansons seront téléchargées gratuitement mais si ce sont de bonnes chansons les gens voudront toujours acheter des billets pour voir notre groupe en concert.« .

Partager sur les réseaux sociaux

Articles liés