Johnny Deep, créateur du logiciel Madster (anciennement Aimster) vient de jouer sa dernière carte en déposant une requête devant la Cour Suprême des Etats-Unis. C'est une première pour un logiciel de P2P, et les conséquences pourraient être importantes si la demande est acceptée.

En effet, après avoir perdu son premier procès, J.Deep avait été contraint de couper le réseau qu’il avait créé. Cependant, prenant pour argument des raisons techniques qui ne lui auraient pas permis de fermer le réseau et donc d’obéir à l’injonction du juge, il n’avait pas obtempéré, et avait fait appel. Bien que lors de ce second procès la Cour ait reconnu que le logiciel pouvait être utilisé de manière légale, le jugement avait été rendu une seconde fois en sa défaveur.

Cette fois-ci, le créateur de Madster a donc décidé de faire appel à la Cour Suprême, dénoncant des erreurs dans la décision des juges d’appel. La plus haute juridiction des Etats-Unis devra se prononcer afin de voir s’il est judicieux de rouvrir ou non l’affaire.

En cas de refus, ce sera sans aucun doute la fin de Madster et de la « croisade » de Johnny Deep, mais en cas d’acceptation, ceci pourrait avoir des conséquences non négligeables sur les prochaines décisions de justice à l’égard du P2P.

Liens :

La demande auprès de la Cour Suprême (an anglais)

Partager sur les réseaux sociaux

Articles liés